Presstek ouvre une filiale en France

Le constructeur veut renforcer sa présence dans l'hexagone.

Presstek, constructeur américain de matériels dédiés aux industries graphiques et à l'imprimerie vient d'annoncer la création d'une filiale française.

Cette décision confirme la volonté de la société de renforcer sa présence dans les principales régions européennes. La nouvelle filiale desservira le marché français et collaborera étroitement avec les partenaires stratégiques de Presstek en France, AJ Plus et Argos.
 
Presstek France sera dirigée par Frédéric Le Goff: « Le lancement d'une activité propre en France est un moment fort de la stratégie de croissance de Presstek Europe », a déclaré Guy Sasson, Président de Presstek Europe, Afrique et Moyen-Orient. « Avec une présence directe dans la région, nous serons mieux placés pour assurer un support commercial et technique optimal à nos clients et partenaires locaux du secteur de l'imprimerie. »

presstek_400
 
Ces 15 dernières années, M. Le Goff a occupé des responsabilités clés, à la vente et à des postes de direction, auprès de diverses sociétés. Avant d’entrer chez Presstek, il était à la tête d’une équipe commerciale de Kodak Graphic Communication Group en France. Fort de ses nombreuses années d’expérience, M. Le Goff s’est attelé avec enthousiasme à ses nouvelles fonctions : « Les imprimeries sont toujours à la recherche du meilleur outil, qui doit être suffisamment souple pour répondre aux attentes dans un large éventail d’applications. Nous percevons ainsi une nette tendance aux petits tirages avec des délais de plus en plus courts. Associée au savoir-faire et à la collaboration de nos partenaires distributeurs, la gamme des produits Presstek leur permet de faire leur métier de manière plus efficace, plus productive et, in fine, plus rentable. »
 
L’une des priorités de M. Le Goff sera d’aider les clients de Presstek à valoriser les avantages de l’impression offset numérique : « Les presses DI Presstek sont conçues pour réaliser des courts tirages couleur de haute qualité à un coût inférieur à celui des autres procédés, et ce pour des tirages compris entre 250 et 20 000 impressions. Nous voulons montrer à nos clients comment l’offset numérique contribue activement à étoffer leurs marges, augmenter leur chiffre d’affaires et améliorer leur productivité. » Comme le souligne M. Le Goff, Presstek a aussi beaucoup à apporter aux imprimeurs français du point de vue de l’environnement : « Nous nous tenons continuellement à l’écoute des tendances du marche et nous percevons une demande croissante de plaques sans chimie. La nouvelle plaque sans chimie Aurora Pro de Presstek est donc idéale pour ce marché, et compatible avec la majorité des CTP thermiques »
 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...