La crise pousse les entreprises à innover en matière de communication

C'est ce qui ressort d'une étude PagesJaunes, l'UDA et TNS Sofre.

A l'occasion des Phénix 2009, PagesJaunes, l'UDA et TNS Sofres ont réalisé une étude sur l'innovation et les nouveaux modes de communication et croisent les points de vue des annonceurs et des consommateurs.

conduite par Cette deuxième édition offre aux marques un repère sur les nouvelles pratiques qu'elles mettent en oeuvre et sur la manière dont le grand public les reçoit. Un volet porte plus spécifiquement sur le rôle de l'innovation dans la période de crise actuelle.

Si 80 % des annonceurs anticipent que leur entreprise devrait pâtir - au moins un peu - de la crise économique, 80 % également estiment que, dans leur secteur d'activité, la tendance pour 2009 est à innover plus que d'habitude dans le choix des supports et contenus de communication.

Les annonceurs souhaitent innover en priorité dans le domaine de la communication marketing (84 %), mais la communication interne (72 %) et la communication corporate (56 %) s'affichent également comme des champs d'innovation stratégiques.

La recherche de l'innovation concerne donc l'ensemble des domaines d'expression de l'entreprise et notamment celui de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) : 42 % estiment qu'avec la crise leurs clients se montrent plus attentifs au comportement de leur entreprise en la matière.

En revanche, innover n'est pas toujours synonyme d'audace : si 48 % déclarent que le contexte actuel les incite à être audacieux, 50 % estiment au contraire qu'il les pousse à être prudents en matière de communication. L'audace est majoritairement envisagée dans la combinaison des moyens médias et hors-médias, la prudence est, à l'inverse, de mise dans les stratégies médias.

Le multicanal a le vent en poupe

41 % des entreprises interrogées font de la maîtrise des coûts une priorité. Dans ce contexte, la communication on-off-mobile paraît une solution adaptée : 88 % des annonceurs qui préparent une campagne multicanal estiment qu'elle leur permettra d'optimiser leur budget, soit + 31 % par rapport à 2008. Pour eux, la communication multicanal est à la fois attractive et pertinente : 75 % l'estiment adaptée à leur secteur et 51 % la considèrent comme pertinente pour la conquête de nouveaux clients.

Une efficacité que confirment les consommateurs : 54 % d'entre eux estiment que ces campagnes leur délivrent des messages plus clairs et plus faciles à comprendre. 49 % des Français déclarent désormais croiser leurs sources d'information avant d'acheter un produit ou un service et 68 % remarquent davantage l'utilisation de campagnes multicanal, soit une progression de 9 points par rapport à 2008, notamment dans les secteurs de la téléphonie, de l'internet et de la banque-assurance. Ils sont 40 % à déclarer que l'internet est la source d'information qui propose le plus d'offres promotionnelles intéressantes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...