Publicis directement exposé à la faillite de General Motors

Sa filiale d'achat d'espaces Starcom en première ligne.

Confronté à la menace de dégradation de sa note à long terme par Standard & Poor's, le groupe de publicité Publicis a décidé de faire le point, afin de couper court à toute polémique.

Selon Publicis, le risque en question, dans un scenario défavorable, s'élèverait à un maximum de 55 millions d'euros.

L'agence de notation menace de dégrader la note BBB+ du groupe alors que la faillite du géant automobile est désormais officielle.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...