Philippe Carrière nouveau président de ReviGraph

Créée il y a un an dans le cadre de la mise en œuvre de la réglementation sur la gestion de fin de vie des imprimés papiers, REVIGRAPH vient de mettre en place un nouveau bureau, avec à sa tête Philippe Carrière, appelé à piloter la montée en puissance du dispositif EcoFolio.
 

A l’issue de l’Assemblée Générale du 21 mai dernier, le bureau de REVIGRAPH, formé autour du nouveau président Philippe Carrière, est constitué de Jean-François Serre (vice-président) et Omer Gillin (Trésorier).

Administrateur de REVIPAP, Philippe Carrière a poursuivi l’ensemble de son parcours professionnel au sein du groupe UPM-Kymmene (Etablissement de la Chapelle Darblay), où il occupe, depuis mai 2006, la fonction de Directeur des Achats MPR et Biomasse France chargé des relations extérieures.

Créée en avril 2008 à l’initiative de REVIPAP (Groupement Français des Papetiers Utilisateurs de Papiers Recyclables) par les acteurs du recyclage concernés par la reprise et le traitement de ces produits, REVIGRAPH s’est donné pour mission de contribuer au bon fonctionnement, à l’efficacité et à la sécurité du dispositif EcoFolio, mis en place dans le cadre de l’extension de la Responsabilité Elargie du Producteur (REP) aux produits graphiques (article L541-10-1 du Code de l’environnement).

Partie prenante légitime, l’industrie papetière a pris ainsi sa part de responsabilité dans cette étape supplémentaire vers de nouvelles modalités de gestion des flux municipaux de papiers et cartons récupérés.

Conçue comme une organisation d’acteurs responsables soucieux de créer les meilleures conditions d’efficacité et de sécurité, REVIGRAPH (association loi de 1901 à vocation non commerciale) s’adresse à tous les repreneurs (français et européens intervenant sur le territoire français) assurant la reprise physique du produit trié en vue de le recycler ou le faire recycler. Ceux-ci s’engagent à respecter la charte établie par REVIGRAPH destinée à garantir de leur part des comportements rigoureux.

philippecarriere_400
 

Avec la montée en puissance du dispositif, la nouvelle équipe dirigeante va renforcer la mobilisation autour de trois priorités :

  • être un partenaire responsable et engagé d’EcoFolio, en collaborant étroitement à l’élaboration et la mise en œuvre des conditions favorables au bon fonctionnement du dispositif ;
  • faciliter et garantir la rapidité et la qualité du reporting des entreprises ayant adhéré à la charte de REVIGRAPH ;
  • créer les meilleures conditions de traçabilité, de garantie et de contrôle de recyclage effectif qui permettent aux collectivités locales de bénéficier pleinement du nouveau dispositif EcoFolio.

Avec ce nouvel engagement fort, l’industrie papetière réaffirme sa volonté de participer au développement du recyclage des produits usagés, en particulier ceux visés par le décret de 2006 et, plus généralement, des produits graphiques appartenant au circuit municipal, qu’elle avait déjà contribué à mettre en place avec le Protocole d’Accord de 1988 qui a été à l’origine des collectes sélectives en France.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...