Grande première française à l'imprimerie de Champagne (52)

L'imprimeur champenois se différencie.

Dans le cadre d’une stratégie très offensive, l’Imprimerie de Champagne est la première en France à s’équiper de presses offset feuille KBA Rapida 142 huit couleurs recto verso au format 102 x 142 cm (32 pages A4).

La première est entrée en production en octobre 2008, la seconde en mai 2009.

Située à Langres (52), l’Imprimerie de Champagne appartient au groupe Graphycom qui, en France, est la dernière entreprise indépendante d’importance à avoir une double activité d’éditeur et d’imprimeur.

Implanté sur le département de la Haute Marne, le groupe Graphycom comprend, outre l'Imprimerie de Champagne, le quotidien départemental Le Journal de la Haute-Marne, le gratuit Top 52, Rotochampagne (impression rotative), Ippac (studio de création), les éditions Crépin-Leblond et la société de routage Ifrest.

Présidé par Jean Bletner, Graphycom représente un ensemble de 360 personnes pour un chiffre d’affaires total d’environ 50 millions d’euros.
Pour sa part, l'Imprimerie de Champagne compte aujourd’hui 92 personnes pour un chiffre d’affaires 2008 de 18 millions d’euros.

En France, il s’agit de la première imprimerie pour la presse magazine professionnelle (hebdos, mensuels…) avec plus de 500 titres par mois (Wolters Kluwer, le Groupe Moniteur, Elsevier Masson…). A cette activité, qui représente 80% de son chiffre d’affaires, s’ajoutent les travaux de ville, les catalogues, les (beaux) livres…

Avant de passer au format 32 pages, l’Imprimerie de Champagne imprimait, classiquement, en 72 x 104 cm (16 pages). "Pour éviter la course effrénée à la baisse des prix, explique Hervé Gironcourt, directeur général de l’Imprimerie de Champagne, tout en optimisant notre masse salariale, nous avons décidé de nous équiper en machines 32 pages".

Les 2 presses retenues bénéficient de toutes les options : système Qualitronic de suivi de l’encrage par vidéo (première mondiale), habillage des cylindres d’impression par jackets amovibles, réfrigération des tables d’encrage…

"Sur le plan technique, ces deux presses nous satisfont pleinement, témoigne Hervé Gironcourt, Avec un repérage parfait, un changement de format en 4 minutes, une rapidité et une puissance d’encrage supérieure au 72 x 102 cm". Quant au temps de démarrage (mise aux bonnes) pour un magazine professionnel, il est d’environ 15 minutes, pour une gâche papier d’une centaine de feuilles. A une vitesse ensuite de 8-8500 feuilles/h. Y compris avec des papiers de faible grammage car les deux machines sont équipées du dispositif spécial papier fin (à partir du 50-60 gr).

imprimerie-de-champagne

"Une machine en 70 x 100 cm peut imprimer au maximum 16 pages A4 en 4/4 en un passage, souligne Hervé Gironcourt, contre ici la possibilité de réaliser 32, 40, 48, 64 pages du 15 x 21 au 24 x 33 cm. On sort donc avec le même opérateur le double de production (un 32 pages A4 au lieu d’un 16 pages). Avec, qui plus est, au façonnage, un seul poste au lieu de deux (en 16 pages)". Ainsi, nous "allons pouvoir attaquer, par le haut, la rotative 16 pages et, par le bas, la presse feuilles en 70 x 100 cm".

Au-delà, l’Imprimerie de Champagne annonce qu’elle va passer à la rotative numérique (jet d’encre couleur bobine), en premier lieu pour son quotidien départemental. "Ce qui va permettre de développer les micro éditions locales  et l’ajout de suppléments au quotidien », indique Jean Bletner.  Mais aussi de pouvoir produire demain le juste nombre d’exemplaires pour les magazines professionnels dont le tirage et la pagination ne cessent de baisser".

En effet, "nous allons devenir de plus en plus un  gestionnaire de base de données, ajoute Hervé Gironcourt, en apportant un service complet jusqu’au bout. Ainsi, le fichier numérique va être traité, soit, en offset feuilles grand format, soit en impression numérique feuilles/rotative, soit encore alimenter un site Internet. D’où la nécessité de pouvoir proposer une palette de technologies d’impression la plus large possible".

110ème imprimerie française selon le GraphoRama, le Top 3000 des imprimeurs, avec un chiffre d'affaires 2007 de 17.1 millions d'euros, l'imprimerie de Champagne est le 83ème employeur de la branche avec 130 salariés.

Plus d'articles sur les chaînes :

Haute-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

IMPRIMERIES DE CHAMPAGNE recrute

Actualités de l'entreprise