Le photographe de mode Calle Stoltz fait voler la dernière campagne du papetier Arctic Paper

« Volume is in the detail », la nouvelle campagne européenne pour l’Arctic Volume White.

Tissu flottant, soleil éblouissant et mer étincelante. Une combinaison difficile à saisir pour un amateur, mais pour le photographe de mode de renom international Calle Stoltz, c’est « seulement » un autre défi.

Arctic Paper a effectué un exercice d'équilibre de même ampleur, en début d’année, lors du transfert de la production du papier couché ultra mat Arctic Volume sur une nouvelle usine en Dalécarlie, Suède.

Le transfert sur Grycksbo Paper est maintenant terminé. La qualité de papier a été développée, les procédés calés et le stock usine créé, le tout en coopération avec les équipes de Grycksbo et avec le distributeur partenaire Antalis. Afin de présenter et de démontrer les nombreuses possibilités de l’Arctic Volume White, une nouvelle campagne d’envergure européenne a été élaborée.

Calle Stoltz, le jeune photographe autodidacte, qui atteint des sommets au sein de l'industrie de la mode, a créé une image qui illustre toutes les spécificités du papier, Arctic Volume White. Son image de la Côte d’Azur, pleine de vie, où la robe flotte dans le vent autour du mannequin, se veut le miroir des qualités et des possibilités inhérentes à l’Arctic Volume.

Pour la campagne, la même image a été reproduite en utilisant cinq techniques d'impression différentes : bichromie, cinquième couleur PMS, encres fluorescentes, vernis nacré et enfin embossage.

Calle Stoltz est satisfait des choix d’Arctic Paper. Il décrit la photographie dans le monde de la mode comme une «chasse à la perfection », où une erreur peut même être ce qui rend une image vivante, ajoutant de l’enthousiasme et de la matière. C'est ce qui s'est passé ici:

« La robe soufflait directement dans la figure du mannequin ce qui, le plus souvent, n’est pas bénéfique à la photographie. Ici, cependant, le fait que l’image semble incomplète, a un effet rafraîchissant. Cela peut faire toute la différence dans un secteur qui exige la perfection », dit-il.

volume_is_in_the_detail

Ce que Calle apprécie le plus dans la photographie de mode est son aspect ludique et changeant. Avec des clients fidèles parmi de nombreuses sociétés de luxe internationales et de magazines de mode, il sait de quoi il parle.

"Ce n’est en fait pas les vêtements en soi qui m’intéressent, mais la façon dont ils peuvent être utilisés pour décrire un personnage ou une sensation. Les vêtements deviennent simplement un outil de mise en scène."

Cette opinion est partagée par Agneta Söderpalm Appelblad, responsable du projet : «En effet, cette image nous aide à transmettre un message ; les innombrables possibilités offertes par notre papier. Nous espérons que nos clients vont comprendre et apprécier."
Elle ajoute que le moment est excellent pour commander des échantillons de papier et des maquettes en blanc sur l’Arctic Volume White et d'autres papiers d’Arctic Paper sur www.arcticpaper.com/dummyshop.

Né en 1974 à Gotland, Calle Stoltz a grandi à Stockholm. Devenu assistant photographe à l'âge de 18 ans, il vole bientôt de ses propres ailes. Malgré son jeune âge, il a déjà connu une longue carrière dans la mode. Il est réputé pour ses images puissantes et contrastées qui rendent justice à la personnalité, à la couleur et à la forme des sujets. Ses clients sont des sociétés et magazines pour moitié suédois, pour autre moitié internationaux. Il a travaillé pour Elle, Tush, Plaza, Café, NK Stil, Dansk, et Fjord, pour n'en citer que quelques-uns.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...