Le Reader's Digest placé sous le régime des faillites

Une nouvelle institution de la presse américaine ébranlée.

Décidément, rien ne va plus pour la presse américaine.

L'éditeur du Reader's Digest, l'un des plus anciens périodiques américains, vient en effet d'annoncer s'être placé sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites.

Cette décision intervient deux ans et demi à peine après son rachat, en LBO, par le fonds d'investissement Ripplewood Holdings.

Elle doit permettre à l'éditeur de négocier avec ses créanciers, une restructuration de sa dette en actions, par le biais d'une procédure de pre-arranged bankruptcy.

Au terme de cette négociation, les anciens créanciers de l'éditeurs en prendraient donc logiquement le contrôle.

Endettée à hauteur de 2.2 milliards de dollars, la société est exangue et nécessite un financement d'urgence de près de 150 millions de dollars pour passer le cap.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...