La Salon de la Photo, du 15 au 19 Octobre, à Paris

S'informer, découvrir des nouveautés et rencontrer des experts.

Lorsque Nicéphore Niepce inventa la photographie et réalisa ses premiers clichés en 1826, pouvait-il imaginer les fulgurantes révolutions techniques et technologiques d’aujourd’hui ? Se doutait-il qu’en 2009 l’image photographique serait notre quotidien ? Pensait-il qu’un jour nous pourrions être tous photographes ?

Si le désir est là, si l’évolution technique donne toutes les chances de réussite, encore faut-il avoir un œil et connaître son équipement pour faire de belles photos.

Les professionnels du Salon de la Photo conseillent et accompagnent les visiteurs dans leur choix d’équipement, adapté à leurs besoins, leurs budgets, leurs exigences.

Le Salon de la Photo réunit tout ce que le monde de la photographie a de mieux, de la capture à la retouche, à l’impression, ce qui en fait le salon de la chaîne de l’Image.

Du 15 au 19 octobre 2009, il devrait constituer, une fois encore, à n'en pas douter, le carrefour incontournable de la profession.

Le Salon de la Photo s’est affirmé comme le plus grand rassemblement des amoureux de la pratique photographique. L’an passé, 55.300 visiteurs ont partagé leur passion, nourrit leur désir de savoir-faire. Car tous le savent : le salon réunit la totalité des grandes griffes du monde de l’image : fabricants, importateurs, toujours à la pointe de la technologie, qui dévoilent, souvent en exclusivité, leurs nouveautés, mais aussi écoles pour formation aux métiers de l’image.

Sur les stands des exposants ainsi que sur ceux des magazines photo partenaires, des animations sont proposées. Démonstrations, recommandations, ateliers pratiques, stages, projections, conférences et débats, offrent aux visiteurs un partage d’expériences adapté aux différents niveaux de pratique de la photo, pour façonner son regard, participer à une quête d’idées, s’équiper « sur mesure ».

Parallèlement, la librairie du salon organisera des séances de dédicaces avec les photographes des Grandes Rencontres, mais aussi ceux invités sur les stands des exposants.

Les boutiques du village de vente aideront le public à trouver le matériel le plus approprié à ses compétences et à ses exigences, et, comme l’année dernière, les visiteurs pourront bénéficier du nettoyage gratuit des capteurs numériques de leurs appareils.

 

salon-de-la-photo
 

 

Le Salon de la Photo fait aussi rêver, en organisant ses Grandes Rencontres, signature prestige du salon, avec des photographes reconnus, qui invitent tous les publics, à découvrir les coulisses de leur travail, et dont la proximité permet de dialoguer entre amateurs et professionnels.
Sont déjà annoncés (d’autres noms viendront compléter cette affiche de qualité) :  

  • Jane Evelyn Atwood : américaine, parisienne d’adoption, elle se définit comme une photojournaliste de passage. Elle travaille en profondeur, parfois sur plusieurs années, dans des milieux difficiles rarement explorés en détail avant elle : femmes en prison, prostitution, mines anti-personnels, cécité enfantine… Elle est publiée dans le monde entier.
  • Mathieu Bernard-Reymond : Il se fait connaître en 2003, lauréat du prix de la Fondation CCF pour la Photographie. Ces représentations du réel sont intrigantes, utilisant de main de maître l’outil numérique, pour détourner le sens et la vision du monde. 
  • Lucien Clergue : En 1968, il fonde le festival de photographie des Rencontres d'Arles. La ville d'Arles lui consacre en 2007 une très importante rétrospective à travers 360 photographies datées de 1953 à 2007. Ses corps mémorables sont des nus lumineux en noir et blanc, les courbes féminines intégrées dans des éléments naturels :  corps féminins sur la plage, dans le désert nord américain ou encore dans des immeubles new-yorkais. 
  • Dominique Issermann : photographe des plus grandes stars des podiums et du cinéma,   Ses images, instantanément reconnaissables, subliment ses modèles, magnifiés par une lumière parfaitement maîtrisée.
  • Jean-Yves Lemoigne :  photographe de publicité, il est connu pour son univers sexy, il réalise des séries de photos personnelles ou le quotidien dérape dans d'autres univers drôles ou étranges...
  • Bernard Plossu : La plus grande partie de son travail est constituée de reportages de voyages. Son père, qui accompagnait en 1937 Frison-Roche au coeur du Sahara, l'initia à la photographie. En 1998, le Grand Prix National de la Photographie et une exposition du Centre Pompidou légitimaient ses paysages intermédiaires.
  • François Rousseau : Photographe depuis 1995 après avoir consacré 10 ans à la peinture. Il travaille pour des magazines, des agences de publicité. Il alterne entre photo de commande pour la mode, publicité et travail personnel. Sa dernière exposition a eu lieu du 3 février au 5 avril 2009 à la MEP. Il est, notamment, l’auteur des « Dieux du stade », calendrier avec les joueurs du Stade de France (Rugby).

… Ou encore Vincent Perez, grand amateur : après des études de photographie au Centre Doret à Vevey, il étudie l'art dramatique à Genève, puis au conservatoire et à l'école des Amandiers de Nanterre. Ayant déserté pendant plusieurs années les plateaux de cinéma, il en a profité pour s’adonner à sa 2° passion, la photographie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...