Quebecor World est sorti de la protection de la loi sur les faillites

Retour en bourse pour... World Color Press...

C'est à la fin du mois de juillet que le groupe d'imprimerie canadien Quebecor World a annoncé être sorti de la protection de la loi sur les faillites.

A l'occasion de son retour en bourse, le groupe a officiellement changé de dénomination sociale afin de satisfaire à une exigence du groupe de communication éponyme - Quebecor - dont il est issu.

Si vous en étiez resté à Novink (notre article du 15 Juin), sachez qu'il ne s'agit finalement... que de la dénomination du holding de la société.

Non, Quebecor World s'est mué en World Color Press.

Un nom bien connu outre-Atlantique puisqu'il s'agissait d'un groupe d'imprimerie américainracheté par Quebecor World en 1999.

A l'occasion de ces nouvelles positives, Jacques Malette, président et chef de la direction de l'imprimeur a tenu à déclarer qu'il s'agissait d'un grand jour pour sa société, ses clients, fournisseurs et employés.

"Le processus de restructuration et de réorganisation a assaini notre situation financière et nous permet de redémarrer sur la base d'un bilan solide et d'une structure de coûts allégée", a-t-il ajouté avant de poursuivre : "Nous croyons que la société est en meilleure posture maintenant pour faire face à la concurrence actuelle et future dans le secteur".

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-et-Marne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise