Louis Philippe Soenen racheterait la société Otor Papeterie du Doubs (25)

L'industriel belge en quête d'intégration verticale.

Le groupe français Otor, spécialisé dans la fabrication de carton et d'emballage poursuit son recentrage d'activité.

Après la cession de la société Otor Papeterie Saint Michel à Alain Dubois en juillet dernier,le groupe papetier vient d'entrer en négociation exclusive avec Louis Philippe Soenen afin de lui céder sa filiale Otor Papeterie du Doubs (OPD), sise à Novillars.

Le montant de la transaction, qui s'élèverait à près de 2 millions d'euros, porterait sur l’intégralité des titres OPD ainsi que toutes les créances détenues par le Groupe Otor sur cette société.

Louis Philippe Soenen, qui dirige et contrôle la société Soenen GolfKarton, cartonnerie située en Belgique, souhaite par cette acquisition, se doter d’une activité de papeterie de manière à bénéficier des atouts d’une intégration verticale.

La réalisation de l’acquisition reste soumise à certaines conditions dont l’avis des représentants du personnel d’OPD et serait précédée d’une recapitalisation d’OPD par Otor Velin pour un montant de 8 millions d’euros. Le Groupe Otor s’engagerait en outre à accompagner l’intégration progressive d’OPD à la société Soenen Golfkarton avec un contrat d’approvisionnement dégressif portant sur la production d’OPD jusqu’au 31 décembre 2010 et par la signature d’un accord de transition. 

Spécialisée dans la fabrication de papier recyclé pour ondulé,la papeterie Otor Papeterie du Doubs dispose d'une capacité de production de 72000 tonnes par an de papiers écrus pour Cannelure et Test Liner (120 à 220 g). Certifiée Iso 9001 et Iso 14001, elle met en oeuvre une machine à papier de laize 340.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...