L'imprimerie CPI Hérissey (27) investit dans la qualité d'impression des Mangas

L'entreprise équipe sa rotative Goebel du système d’encrage numérique CGI

Connu et reconnu depuis plusieurs années comme solution de retrofit dans le monde de la presse, ce système fait aujourd’hui ses preuves dans le monde du labeur et constitue une première en Europe.

Améliorer la qualité d’impression des mangas tel était l'objectif de l'imprimerie CPI Hérissey.

L’ancien système d’encrage de sa rotative Goebel dit « à encrier ouvert » vient ainsi d'être remplacé par un système de dosage volumétrique numérique extrêmement précis baptisé « Digital Ink Injectors »

La lame d’encrier, qui était limitée par  ses possibilités de déformation (et donc d’épaisseur de film d’encre), a laissé place à une lame de distribution alimentée par un ensemble de packs.

Au total, 3 packs par groupe imprimant ont été installés et quelques 36 injecteurs à double pistons ont été disposés en ligne pour reconduire les zones d’encrage existantes. Chaque injecteur est entraîné par un moteur pas-pas, lui même piloté par l’ordinateur disposé dans le pupitre de commande. Le fichier Tiff issu du CTP, automatiquement transféré à ce pupitre, permet un préréglage très fin de l’encrage.

Une meilleure précision dans la densité d’encrage, un confort de conduite et une simplicité d’utilisation par l’ajout d’un écran tactile sont les atouts majeurs de ce nouvel investissement.

Dès à présent, l'imprimerie CPI Hérissey peut donc proposer aux éditeurs de mangas un niveau de qualité et de profondeur des noirs sans égal et se différencier sur le marché en termes de qualité d’encrage.

Plus d'articles sur les chaînes :

Eure
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise