Eco-Emballages regrette la situation marseillaise

Eco-Emballages regrette qu’une partie de la collecte sélective n’ait pu être recyclée et rappelle que le geste de tri des habitants doit être respecté.

Afin de faire le point sur la situation de la gestion du tri sélectif dans l’agglomération Marseille Provence Métropole (dépêche AFP du 25/11/09), une équipe régionale d’Eco-Emballages a mené ce jour une analyse sur 3 sites et vérifié la qualité des matières recyclables entreposées.

A ce jour, l’ensemble des déchets d’emballages recyclables collectés en mélange sur le territoire de Marseille Provence Métropole sont entreposés, mis en balles et stockés sous abri dans deux centres dans l’attente de leur transfert vers le centre de tri qui doit être notifié prochainement.

« Nous avons vérifié la qualité des matières recyclables entreposées. Les moyens ont été mis en place pour que le stockage se fasse dans de bonnes conditions. Les 80 balles présentes lors de la visite sont de bonne qualité et aptes au recyclage. Les hangars sont suffisamment grands pour accueillir les déchets pendant deux semaines» assure Vincent Ochier, responsable régional d’Eco-Emballages.

 

tri-selectif-poubelle-jaune

 

Concernant les emballages collectés entre début novembre et le 25 novembre, les services de la Communauté Urbaine nous ont confirmés qu’ils étaient stockés, lorsque la qualité était bonne, dans plusieurs caissons, que nos équipes ont vu, dans l’attente d’un tri ultérieur. D’autre part, les services de la Communauté Urbaine nous confirment qu’environ 500 tonnes ont été dirigées vers le centre d’enfouissement et l’usine multi-filières de Fos. Ces tonnes ne seront bien évidemment pas soutenues financièrement par Eco-Emballages.

En accord avec Marseille Provence Métropole, Eco-Emballages effectuera une nouvelle analyse dans les prochains jours afin de confirmer le respect du geste de tri des habitants.
Ce dispositif provisoire devra laisser la place, rapidement, à l’organisation proposée dans l’offre de services de leur nouveau prestataire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...