Cartonnages Larré innove en matière de pré-presse

Cartonnages Larré est le premier transformateur en France à installer des plaques sans traitement KODAK THERMAL DIRECT avec une double stratégie de développement durable et d’optimisation du processus offset.

Entreprise familiale fondée à Bayonne en 1906, Cartonnages Larré SAS est spécialisé dans la conception et la fabrication d’emballages en carton compact. Composé de 45 personnes, ce transformateur enregistre un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros.

Avec une production de près de 150 millions d'étuis et boîtes pliantes auprès d’une clientèle très variée oeuvrant dans l’agro-alimentaire, l’électronique, le médical, la chaussure, le textile, la cosmétique, l’alimentation et la santé animale, Cartonnages Larré se positionne parmi les acteurs majeurs du cartonnage français. L’entreprise réalise, par ailleurs, des cartonnages en nano ou micro-cannelure et des tirages papier tels que des dépliants, affiches, magazines, catalogues publicitaires et autres.

L'obtention de la marque Imprim'Vert® par Cartonnages Larré, le 10 décembre 2009, est venue récompenser la démarche environnementale engagée par l’entreprise depuis quelques années.

L'accroissement significatif des rendements offset sur l’année 2009 a conforté le cartonnier dans l'idée que préserver l’environnement est tout à fait compatible avec la réalisation de gains de productivité. Les plaques sans chimie KODAK THERMAL DIRECT sont développées sur un CTP KODAK MAGNUS 800, ce qui rend inutile la présence d’une développeuse séparée. Compatible avec la plupart des CTP thermiques, les avantages de ce type de plaques sont multiples : élimination du coût d’achat et de maintenance de la développeuse, aucune installation électrique ni de tuyauterie, aucun produit chimique à acheter, stocker, manipuler et éliminer. Il est inutile de rincer les plaques KODAK THERMAL DIRECT, ni de les nettoyer ou de les gommer. « L'élimination de la chimie de développement a été le premier facteur qui nous a séduit », déclare Hugues Larré. « En supprimant la chimie de développement, les coûts induits par le retraitement des bains, et les coûts de maintenance de la développeuse, nous équilibrons notre budget plaques tout en contribuant à préserver l’environnement ».

Mais au-delà de l'intérêt environnemental ou économique, c'est la stabilité de gravure, et donc la qualité de la plaque thermique KODAK THERMAL DIRECT, et sa très bonne compatibilité avec la trame concentrique haute résolution, le mouillage sans alcool et les autres variables d'impression utilisées par Cartonnages Larré, qui a surpris son dirigeant. « Il s'agissait pour nous, non seulement de sélectionner les produits les plus respectueux de l'environnement mais également de s'assurer de leur parfaite interaction ou « osmose » au sein de notre processus de fabrication. En optant pour les plaques sans traitement KODAK THERMAL DIRECT, nous avons résolu cette équation et nous pouvons nous enorgueillir d'être le premier transformateur au niveau européen à utiliser cette technologie novatrice et écologique.

Passer aux plaques KODAK THERMAL DIRECT devait être une décision mûrement réfléchie car il n’existait aucun précédent chez les cartonniers.  La réussite de ce projet impliquait surtout de convaincre le personnel que cette innovation était une réelle opportunité pour concilier développement durable et optimisation du process. « Pour y parvenir, j’ai tout spécialement constitué et managé de manière participative une cellule de pilotage hétérogène composée de membres des services prépresse, offset, maintenance, et QHSE (qualité, hygiène, sécurité, environnement) » poursuit Hugues Larré. « L'initiative, l'implication et la communication ont été privilégiés et ont réussi à vaincre rapidement les réticences et les appréhensions compréhensibles face à un tel changement ». L'adhésion du reste du groupe s'est ensuite réalisée naturellement aux vues des résultats et grâce à l'appui technique de nos partenaires fournisseurs. « Au final, cette expérience a contribué à renforcer l'esprit d'entreprise des salariés, leur goût pour l'innovation, le changement et l'amélioration continue » conclut Hugues Larré.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...