Eco-Emballages de nouveau sur la sellette

Un rapport inter-ministériel de décembre pointe les manquements de l'éco-organisme à son cahier des charges. Les collectivités publiques commencent à sérieusement douter, qui attendent des mois avant de percevoir leurs reversements...

Décidément, la vie d'Eco-Emballages n'est pas un long fleuve tranquille et les - mauvaises - surprises se succèdent au fil des mois.

Dernier épisode en date, un rapport inter-ministériel commandité par les ministères de l'environnement, de l'intérieur et de l'économie publié en décembre, qui pointe les défaillances de l'éco-organisme responsable de la collecte et du recyclage des emballages ménagers.

Selon ce rapport très sévère, Eco-Emballages ne respecterait pas le cahier des charges défini en 2005, lors de son dernier agrément, et gonflerait artificiellement ses performances.

Les déchets issus de la restauration à emporter seraient ainsi par exemple passés sous silence.

Selon le rapport gouvernemental, le taux réel de recyclage des emballages ménagers ne serait pas de 61% mais de... 48% seulement, en réintégrant les tonnages évaporés dans des statistiques fausses !

Parmi les missions d'Eco-emballages, l'information relative à la prévention des déchets serait quant à elle détournée vers le financement d'opérations d'information relatives... au tri des déchets, l'éco-organisme n'ayant pas forcément intérêt à voir ses tonnages... chuter à terme.

Outre les défaillances d'Eco-Emballages, le rapport présenté pointe du doigt le rôle de l'tat ont les procédures de contrôle de l'éco-organismes seraient particulièrement inefficaces. Actuellement, un mi-temps du ministère de l'environnement et uns econd mi-temps de l'Ademe auraient cette mission !

Seul éco-organisme en charge de la collecte des emballages ménagers, Eco-Emballages semble à peu près certain de ne pas voir son agrément retiré, tant il est vrai qu'un bon monopole revêt des avantages certains.

Dans ce contexte, la mission de son nouveau directeur général semble plus périlleuse que jamais, entre les intérêts - contradictoires - des collectivités publiques et des industriels...

eco-emballages
 

 

 


 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...