70% des imprimeurs grand format comptent sortir de la récession par l'innovation

C'est le résultat très intéressant d'un sondage économique réalisé par la Fespa.

Le

Il ressort de ce sondage que la communauté de l'imprimerie grand format tend à abandonner les tactiques de survie défensives de 2009 pour se tourner vers des stratégies commerciales et opérationnelles innovantes et proactives, de nature à la remettre sur la voie de la prospérité à l’entame de l’année 2010.

Quelque 70,2 % des répondants comptent sur l’introduction de nouveaux produits ou processus dans leur activité pour sortir de cette mauvaise passe ; 61,5 % ont ajouté des produits à leur offre et 60,6 % s’appliquent à pénétrer de nouveaux marchés, comme le démontre le succès rencontré par les solutions de web to print PrintFlux par exemple. 

Ce Sondage économique a été réalisé par la FESPA dans le courant du quatrième trimestre 2009, en collaboration avec l'institut de sondage international InfoTrends.

D’après les avis recueillis, les perspectives du secteur en ce début 2010 sont largement orientées à l’optimisme. Plus d’un cinquième des personnes questionnées fin 2009 pensaient que le marché était déjà occupé à se redresser et plus de la moitié s’attendaient à retrouver leurs niveaux antérieurs avant la fin 2010. Inversement, l’enquête confirmait clairement l’impact de la récession sur le marché du grand format : 93,1 % des 217 répondants s’accordaient sur la réalité de la crise et 56,4 % voyaient même dans l’année 2009 leur pire exercice à ce jour.
 
La chute moyenne rapportée en termes de chiffre d’affaires tourne autour des 15 %, mais avec une forte polarisation de la communauté. Ainsi 21,1 % des répondants disaient n’avoir pas subi de perte d’activité, mais une autre tranche de 20,7 % déplorait un recul de 25 % voire davantage. Constructeurs et revendeurs ont enregistré la même baisse d’activité moyenne que les prestataires de services d’impression, ce qui est le signe d’une chaîne d’approvisionnement étroitement imbriquée.
 
Le paysage concurrentiel est en phase de fluence, avec 65,6 % des sondés ayant constaté une consolidation ou une disparition de concurrents ; 43,1 % observent que des concurrents se sont tournés vers d’autres marchés ou ont choisi d’offrir de nouveaux services ; 33 % ressentent la concurrence nouvelle d’autres segments de l’imprimerie et 22 % voient certains de leurs clients rapatrier une partie du grand format en interne. La pression sur les prix ne se relâche pas, avec 60,6 % qui se voient mis en balance sur ce critère par leurs clients nouveaux et existants. Ce constat peut refléter le fait que 33 % des répondants ont eux même assoupli leurs conditions de financement et de paiement, alors que 23 % ont pratiqué une politique agressive de rabais et de promotions. La tension sur la chaîne d’approvisionnement ne se limite pas au prix, trois quarts des répondants faisant état d’une intensification de la pression sur les vitesses de production et les délais de livraison.
 
Commentaire de Marcus Timson, pour la FESPA : « Entrepris pour la première fois au printemps 2009, le Sondage FESPA entend mesurer l’impact de la récession économique sur la communauté de l’impression grand format, et aussi faire mieux comprendre comment les prestataires réagissent face au durcissement de la réalité des affaires. Ces dernières constatations font ressortir la nécessité qu’il y a pour les imprimeurs d’offrir des services d’impression sortant du tout-venant. Notre campagne FESPA 2010 « Ne ratez pas la nouvelle vague d’innovation » le souligne à suffisance : quand les temps sont durs, l’innovation peut constituer un avantage concurrentiel déterminant, voire une condition de survie. Couper dans ses marges pour s’aligner sur le concurrent du coin n’est pas la solution. Les imprimeurs s’en sortiront s’ils parviennent à proposer les services et les solutions qui aident les clients à mener des campagnes de marketing et de promotion plus efficaces. »
 
À côté de l’expansion des services et des marchés et des nouvelles stratégies commerciales, l’enquête pointe un recentrage graduel vers le développement et la conservation du « capital humain ». 22,9 % des répondants ont renforcé leur équipe de vente et semblent avoir fait une priorité de la préservation des talents dans l’anticipation d’une reprise éventuelle, préférant réduire les heures de travail ou diminuer les salaires en conséquence plutôt que de se priver d’individualités compétentes.
 
Alors que les préoccupations de simple survie ont quelque peu estompé les priorités environnementales du secteur (59,6 % des répondants déclarant que la recherche d’une production durable perdait de l’importance face à la récession économique), une proportion remarquable d’entre eux (40,4 %) a confirmé que le recul de conjoncture n’a pas rendu la quête d’une imprimerie respectueuse de la planète moins essentielle. Un cinquième des répondants utilisent le développement durable comme un point de différenciation vis-à-vis de la concurrence. On peut donc penser qu’il existe effectivement, dans ce domaine, des possibilités d’innovations que davantage encore de prestataires pourraient se résoudre à exploiter à mesure que les perspectives économiques continuent de s’améliorer.
 
Tim Greene, directeur d’édition Wide Format & Jetting Technologies chez InfoTrends, a déclaré : « La récession économique a accéléré la demande de niveaux de service haut de gamme, de sorte qu’il est important pour les prestataires de se montrer réactifs par rapport aux opportunités rentables. Alors que l'exigence d’équipements plus rapides et plus fonctionnels est devenue une donnée incontournable sur le marché du grand format, les sondages nous livrent cet enseignement : en cette période de vaches maigres, la plupart des répondants appellent de leurs vœux l’avènement de nouveaux marchés et de domaines d’application inexplorés. »
 
« Ce secteur est essentiellement symbiotique », a conclu M. Greene. « Les innovations des fournisseurs peuvent aider les prestataires à développer des stratégies de croissance proactives et fructueuses, qui se répercutent à la hausse sur l’activité de ces mêmes fournisseurs. De cette manière, l’innovation peut engendrer un cercle vertueux, qui fait d’événements ciblés tels que la FESPA 2010 un catalyseur vital de la croissance future. »
 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 324 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO