Data One réduit de 50% ses temps de production avec Alwan PDF Standardizer

Data One a résolu ses problèmes de flux et de gestion de couleurs et réduit son temps de production de moitié, en utilisant PDF Standardizer d’Alwan Color Expertise.

Data One utilise cinq imprimantes Kodak Versamark à technologie jet d’encre (haute qualité et haute vitesse) et une impressionnante sélection de systèmes xérographiques noirs et couleurs qui inclut 3 Xerox iGen 3, 2 Xeikon 6000, 4 OCE PS 440, 1 OCE VS 9000 et 2 IBM 4100.
 
«Notre portefeuille clients comprend des sociétés de télécommunications, des banques, des sociétés d’assurance, des chaînes de vente au détail» déclare Laurent Quéré, Responsable Solutions Clients chez Data One. Nous utilisons nos machines xérographiques pour imprimer des supports promotionnels et nos systèmes à jet d’encre pour imprimer des factures et autres documents transactionnels mais également des mailings personnalisés pour le marketing direct.»
 
Il y a peu encore, et en dépit de ses équipements d’impression de pointe, Data One comptait sur un flux prépresse relativement rudimentaire. «Typiquement, nous recevions des fichiers natifs QuarkXPress and Adobe InDesign de nos clients, explique Nicolas Halabura, Responsable Projet en charge des solutions couleurs chez Data One. Nous ne comptions sur aucun système de flux prépresse automatique, nos besoins étant trop spécifiques pour la plupart des solutions de flux des constructeurs de systèmes prépresse».
 
L’automatisation n’était cependant pas l’unique défi à relever : la société rencontrait également des enjeux de gestion de couleurs. «Nous avions des soucis de superposition d’encre (TAC) avec nos imprimantes à jet d’encre », poursuit Laurent Quéré. L’excès d’encre provoquait en effet un tuilage du papier qui, à son tour, était responsable de problèmes sur nos systèmes de pliage et de conditionnement des enveloppes. »De plus, la cohérence des couleurs entre les différentes presses était globalement insuffisante, et cela rendait les résultats peu fiables dans un environnement multi-imprimante.

imprimerie-data-one
 
Data One a découvert PDF Standardizer lors du salon Intergraphic à Paris.

«Le produit a une architecture suffisamment souple pour nous permettre d’assembler notre propre système sur mesure, en liant entre eux les composants sélectionnés», souligne Nicolas Halabura. «De plus, PDF Standardizer contient le moteur CMYK Optimizer qui ajuste automatiquement les couleurs des images et des pages reçues de manière à se conformer aux normes que nous avons sélectionnées et à la superposition d’encre maximale (TAC) souhaitée ». Après deux semaines de tests avec PDF Standardizer, Data One a été très impressionnée des résultats. « Le produit est facile d’utilisation, l’installation et la formation de nos utilisateurs a pris moins de deux jours au total et il a répondu à toutes nos attentes» affirme Quéré.
 
«Le système a considérablement réduit le temps de préparation», continue Laurent Quéré. «Précédemment, le contrôle manuel d’un document complexe tel qu’un catalogue pouvait prendre trois à quatre semaines. A présent, les fichiers sont contrôlés en temps réel et les clients reçoivent la confirmation que leurs fichiers sont bons en quelques minutes. L’impact de ce système est immense - nous avons divisé notre temps de production en deux. »
 
Côté gestion de couleurs, PDF Standardizer a fourni à Data One ce dont la société avait le plus besoin : la cohérence des couleurs. «Tous les documents sont traités de manière identique. Ceci permet de produire des couleurs stables et fiables», insiste Nicolas Halabura. «Finies les couleurs imprévisibles d’une machine à l’autre. De plus, notre superposition d’encre maximale (TAC) est maintenant sous contrôle, avec une valeur maximale de 300%, bien en deçà du seuil généralement admis en offset. Le surencrage, souvent associé à l’impression à jet d’encre a été grandement réduit, et nous n’avons plus de problèmes de conditionnement des enveloppes».
 
PDF Standardizer nous a offert un gain de productivité énorme, et il est très fiable. » conclut Laurent Quéré. « De plus, ce qui est crucial, nous avons un retour très positif de nos clients qui profitent de tous les avantages de ce nouveau système. »

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...