L'imprimerie Impression Directe (59) optimise son flux de production avec Fujifilm XMF

L'imprimeur nordiste a retenu la solution de la société nippone pour réorganiser son flux de production industriel.

Le

Impression Directe a été créée à Roubaix en 2000 par Patrick Bougamont. Aujourd’hui, près de 10 ans plus tard, l’entreprise a connu un fort développement auquel François Prieur n’est pas étranger. Co-gérant de l’entreprise en tant que Directeur Général, il intervient aussi bien dans le domaine commercial que technique. Impression Directe SA réalise intégralement tout type de travaux commerciaux du plus simple au plus complexe, de la petite à la grande série, ainsi que des applications de packaging innovantes en s’appuyant sur une structure composée de 46 personnes.

Pour concevoir et fabriquer l’ensemble de ces produits, Impression Directe dispose d’un parc de matériel ultramoderne composé de : deux systèmes Computer to Plate à technologie thermique, trois presses offset récentes dont une 8 couleurs à retiration, deux presses numériques dont une acceptant les forts grammages et d’un ensemble d’outils de finition.
Au cours de l’année 2009, l’entreprise a décidé d’investir dans un flux de production pré-presse. Pour cet investissement, la définition des besoins a été axée principalement autour de la sécurité dans le traitement des fichiers numériques quelle que soit leur complexité et d’une grande productivité pour les travaux les plus récurrents et notamment dans la phase d’imposition des brochures. L’ergonomie et la convivialité faisaient également partie des critères de sélection.

imprimerie-impression-directe-roubaix

Le choix s’est porté sur la solution XMF (cross Media workFlow) car le flux de production de Fujifilm répondait à tous les points du cahier des charges technique. Il apportait, de plus, une très grande souplesse dans le contexte du crossmédia. « Avec le flux de production XMF, le délai des phases de validation des travaux clients a été considérablement réduit, déclare François Prieur, et sa flexibilité permet de passer en un seul clic de souris d’une sortie offset (via le CtP) à nos presses numériques pour la production ou pour l’impression d’une épreuve ».

Après seulement quelques mois d’utilisation, le flux de production Fujifilm XMF s’est déjà parfaitement intégré chez Impression Directe. « La mise en place s’est déroulée dans le timing prévu, en parfait partenariat avec les équipes techniques de Fujifilm et selon le protocole qui avait été mis en place. Avec le recul, on peut dire aujourd’hui que le produit a parfaitement atteint les objectifs que je m’étais fixés et répond en tous points aux attentes des opérateurs prépresse».

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO