La Digigraphie exposée à la Maison Européenne de la Photographie (MEP)

La MEP accueille Patricia de Gorostarzu et Georges Rousse dans sa collection en Digigraphie®

En juillet dernier, à l’occasion des Rencontres d’Arles, Epson avait annoncé l’accord signé avec la Maison Européenne de la Photographie concernant la création d’une collection d’œuvres réalisées en Digigraphie et destinée à enrichir les collections de la MEP. Aujourd’hui, Epson présente les œuvres de Patricia de Gorostarzu et de Georges Rousse qui rejoignent cette collection.

Patricia de Gorostarzu a été habituée aux voyages dès sa plus tendre enfance. Elle a grandi entre Paris, l'Australie et l'Afrique du sud et a conservé de cette période le goût des rencontres.

Avec son imposante chambre photographique, elle parcourt le monde et réalise de nombreux reportages sur le Sahara, ou encore sur la vallée de la Mort lors de sa traversée des Etats-Unis par la route 66.

Grâce au sépia, l’artiste offre un reflet intemporel du monde qui nous entoure.

photo-Patricia-de-Gorostarzu-sepia

Georges Rousse quant à lui est un photographe, mais avant tout il est un plasticien.

Son œuvre est l'aboutissement d'une démarche originale. Dans des lieux voués à la destruction, il crée des volumes et des formes, reconstruit un univers.

Ainsi, l'espace d'un instant, la beauté côtoie la perdition, le déchu, l'inachevé. Le déclic photographique fait le reste.

photographie-Georges-Rousse
 
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...