La société Press-Sense (iWay) lâchée par ses investisseurs

En grande difficulté financière, la start-up israélienne est exsangue.

En pleine déconfiture financière, l'éditeur israélien de logiciels d'imprimerie Press-Sense, qui développe notamment la solution de commande d'imprimés par internet iWay, vient d'être lâchée par ses deux principaux fonds d'investissement, les sociétés Vertex et Evergreen (Wells Fargo), qui y avaient investi 10,5 millions de dollars.

Devant les difficultés récurrentes de Press-Sense qui a licencié 50 de ses 120 collaborateurs l'an dernier, les deux sociétés financières ont donc décidé de jeter l'éponge, quitte à perdre leur mise.

Suite à ce retrait, le fonds d'investissement Plenus Venture Lending Fund, qui avait accordé un prêt de 5 millions de dollars à la société en juin 2008, juste avant la dernière Drupa, a saisi la justice israélienne et demandé la nomination d'administrateurs dont la mission consistera à conduire une nouvelle restructuration et à rechercher des capitaux.

Fondée en 2001, la société Press-Sense est un "spin-off" de la société ProImage Ltd.

Après s'être lancée dans le développement de solutions éditoriales pour la presse, la société avait développé des logiciels de commande d'imprimés par internet iWay, vendus en OEM par la majorité des constructeurs de copieurs et de presses numériques comme Xerox, Océ, Ricoh, HP, qui les revendaient sous leurs propres marque (Xerox FreeFlow Web Services, Océ Prismaweb, HP Smartstream...).

Cette défaillance qui n'a pas surpris les spécialistes du secteur, tant la solution semblait difficile à mettre en oeuvre puis à utiliser, constitue à n'en pas douter un coup dur pour l'ensemble des constructeurs qui avaient promu cette technologie.

Elle intervient même au pire moment pour les imprimeurs équipés, hypothéquant gravement leur stratégie de vente par internet, au moment même ou ce secteur secteur connaît des croissances à deux chiffres.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...