Sinar Mas, propriétaire d'APP, perd le contrat d'huile de palme de Nestlé

Devant le tollé provoqué par Greenpeace, le géant de l'agroalimentaire bat en retraite.

Coup dur pour le groupe indonésien Sinar Mas, producteur d'huile de palme au travers de sa filiale Smart et de papier au travers de la funeste Asia Pulp and Paper (APP).

Sous la pression de Greenpeace, l'un de ses gros clients, Nestlé, vient d'annoncer avoir décidé de changer de fournisseur, ne pouvant pas cautionner ses pratiques en matière de déforestation.

Il faut dire que Greenpaece n'y était pas allé de main morte, par le biais d'une vidéo dans laquelle manger une barre de kitkat (à l'huile de palme (!) Sinar Mas...) revenait à assassiner un ourang-outan...

En marge de cette annonce, notons toutefois que Nestlé continuera tout de même à s'approvisionner en huile de palme.

Ce que le distributeur français Casino ne fera plus de son côté.

Le groupe stéphanois vient d'annoncer avoir décidé de remplacer l'huile de palme de 600 de ses références alimentaires sous 3 ans. Seules esceptions à cette règle courageuse, les produits cosmétiques qui continueront à utiliser de l'huile de palme certifiée durable.

Quand les marques distributeurs en remontrent au grandes marques...

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...