Utiliser du papier Asia Pulp and Paper revient-il à tuer un Orang-Outan ?

C'est la question que peuvent désormais légitimement se poser les consommateurs après le précédent survenu entre Sinar Mas producteur d'huile de palme (et propriétaire d'APP) et Nestlé.

Le groupe propriétaire du papetier APP, Sinar Mas, vient de perdre la marché d'huile de palme de Nestlé, du fait de ses pratiques en matière de déforestation.

Cette décision du groupe agroalimentaire helvétique est la conséquence directe d'une campagne de communication de Greenpeace, qui faisait le rapprochement entre le fait de manger une barre KITKAT (à l'huile de palme Sinar Mas) et le fait de tuer un orang-outan (dont l'habitat des détruit par Sinar Mas pour planter des palmiers oléagineux).

Dans le domaine des industries graphiques, les annonceurs semblent désormais confrontés à la possibilité d'une démarche identique de l'organisation écologique : le groupe Sinar Mas étant régulièrement dénoncé pour ses pratiques en matère de déforestation au profit de sa filiale papetière, Asia Pulp and Paper (APP), verra t-on bientôt apparaître un slogan du type : lire un prospectus publicitaire de l'enseigne XXX, revient-il à tuer un orang-outan ?

campagne-greenpeace-Nesle-killer-contre-deforestation-sinar-mas-huile-de-palme

Si le simple prix du papier a longtemps été, pour les annonceurs, une motivation de commande suffisante, il semble désormais que la politique de développement durable de son fabricant devienne incontournable.

Ce qui semble d'ailleurs indispensable pour éviter que les mauvaises pratiques de certains groupes sans foi ni loi, ne causent un préjudice global à la filière papier-imprimerie dans son ensemble.

 

DEBAT : Pensez-vous que ce type de démarches d'organisation environnementales, poussera les annonceurs à ne sourcer que des fournisseurs respectant les principes du développement durable ? Quels annonceurs utilisent du papier APP en France ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...