Le fossé se creuse sur le marché français de l'imprimerie

Plimsoll Publishing vient de révéler les résultats de sa toute dernière enquête de conjoncture.

Selon le dernier rapport 2010 du cabinet d’études Plimsoll Publishing, les 2 dernières années ont été dures pour les acteurs du marché français de l'imprimerie.

Cette enquête révèle en effet que seules les entreprises les plus déterminées ont réussi à générer de la croissance et c’est sans grande surprise que de nombreuses sociétés ont clôturé leur exercice en sérieuse difficulté.
 
Sur les quelques 1000 principales sociétés du marché, 207 semblent se partager la majorité de la croissance. A l’autre bout de l’échelle, 163 entreprises sont en déficit pour la 2ème voir 3ème année consécutive.

Pour David Pattison, analyste en chef chez Plimsoll, « le fossé semble se creuser aux extrémités du marché. Les meilleures sociétés atteignent jusqu’à 9,0% de croissance par exemple, alors que les plus mauvaises affichent un recul des ventes significatif » :

  • Croissance des ventes moyenne du marché : 1,4%
    • Meilleures performances : 9,0%
    • Plus mauvaises performances : -4,9%
  • Bénéfices avant-impôts moyen du marché: 1,8%
    • Meilleures performances : 5,6%
    • Plus mauvaises performances : -1,0%
  • CA par employé moyen du marché : 149000
    • Meilleures performances : 204000€
    • Plus mauvaises performances : 37400€

D’après M. Pattison, la concurrence reste forte sur le marché. Il déclare que « trop d’entreprises se partagent aujourd’hui une croissance affaiblie par la crise. A moins d’un retournement de situation inespéré, certaines entreprises en difficultés n’auront peut-être pas d’autre choix que de se revendre tant qu’il est encore temps ».

Le marché restant favorable aux acquéreurs, l’étude Plimsoll a identifié 91 entités qui pourraient devenir la cible d’un rachat imminent.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...