Photo reportage : 200 participants aux portes ouvertes petit format de KBA

Le constructeur allemand de presses d'imprimerie y présentait toute la Créativité et la Compétence du Petit Format.

A l’occasion de sa journée Portes Ouvertes intitulée „Printemps, Envie de renouveau !“, organisée le 22 avril dernier, la société Koenig & Bauer AG (KBA), plus connue pour ses presses Offset Moyen et Grand Formats, a accueilli quelque 200 participants en son usine de Radebeul et présenté ses innovations en matière de Petit et Demi-Format, faisant une nouvelle fois preuve de sa constante et audacieuse créativité technique.

Les visiteurs, venus de 15 pays différents malgré l’interdiction de vol du moment, ont pu être les témoins directs des prouesses économiques et qualitatives de la Genius 52UV, en impression UV avec ou sans traitement du vernis, de la Rapida 66 format A2 dernière version, et de la Rapida 75 équipée d’une marge format B1 aux nombreuses fonctionnalités nouvelles. Cette dernière, dont la capacité a été élevée à 16.000 feuilles/heure, pourra également être vue sur le tout prochain salon IPEX, pour la première fois dans sa version E (E pour Economies et Ecologie).  

Ralf Sammeck, Directeur des ventes des machines feuilles Offset de KBA, a accueilli ces professionnels au centre de démonstration des machines Grand Format, offrant ainsi aux imprimeurs Petit Format un aperçu des Rapida Grand et Très Grand Format.

Pavel ?erný, Responsable des ventes pour KBA-Grafitec, et Günter Meyer, Responsable des ventes pour KBA-Metronic, ont ensuite présenté les points forts des 3 presses Petit et Demi-Format.   

kba5_400
Günter Meyer, Responsable des ventes pour KBA-Metronic
 
Pour beaucoup d’imprimeurs en Petit Format, la Rapida 66 est attractive de par son coût d’investissement, approximativement identique à celui de beaucoup de machines Format A3 installées en Europe, pour un format presque double. Pour 2 pages format A4 DIN par feuille sur une presse de Format A3, passent 4 pages format A4  - Même avec la découpe nécessaire lors de feuilles rognées.

L’encombrement minimal de la Rapida 66 est également un critère clé de décision pour les entreprises dont la place est restreinte.

kba1_400_01

La consommation d’énergie de la Rapida 66 est bien en dessous de celle des machines comparables. Steffen Schwenzer, l’un des 4 dirigeants de la maison d’édition Fata Morgana à Berlin, le confirme : Le format de la machine correspond exactement à ses productions en impression labeur telles que Affiches, Flyer, Cartes postales, Cartes de visite, Brochures, Livres. Cette machine occupe clairement moins d’espace qu’une machine en Format 50 x 70 cm. Steffen Schwenzer fait également le constat, qu’en format 66, les encriers sont à remplir moins souvent. Cela laisse entrevoir une économie potentielle de plus à réaliser sur les encres et les plaques d’impression. Les employés de Fata Morgana sont séduits par la facilité de conduite de la plus petite des Rapida. Dans leur atelier Berlinois, il y a actuellement 2 Presses Format 66 en exploitation: l’ancêtre de l’actuelle Rapida 66 en 2 couleurs avec retournement 1/1, et une Rapida 66 en version 5 couleurs.

kba3_400

Beaucoup de clients se sont dits satisfaits qu’une machine à imprimer dans leur format favori soit à nouveau disponible.

Sa grande sœur, la Rapida 75, se fait particulièrement remarquer par la réduction de ses temps de calage grâce à des solutions d’automatisation en partie empruntées aux Rapida Grand Format, comme par exemple le système automatique de changement de plaques, ramenant le temps de changement à environ 50 secondes par groupe d’impression. La réduction des temps de calage peut encore être grandement améliorée par le programme de changement de travail (Makeready par simple action sur un bouton) et le réglage de format automatique. Le passage de la machine en impression Recto-Verso peut également être automatisé pour une impression comportant jusqu’à 4 couleurs. La Rapida 75 est particulièrement motivante par ses nombreuses possibilités d’ennoblissement telles que le poinçonnage en ligne, les perforations, le vernissage de surfaces complètes ou ponctuel, y compris en mode Drip-Off. Christian Complojer, membre de Direction de l’imprimerie Europrint de la ville italienne de Varna, se fait l’écho d’une expérience très positive de leur Rapida 75. Cette entreprise du Tyrol Sud réalise sur sa machine flambant neuf tous les produits allant du C de Carte de visite au P de prospectus, en passant par le L du Livre. Le point délicat de leur production est traditionnellement le prospectus hôtelier sur papier vernis à haute brillance. La réputation de la Rapida 75 quant à sa grande qualité d’impression fut ici l’argument essentiel motivant leur choix d’investir dans cette machine. Les 15 employés de cette société disposent en outre également de 2 vieilles presses Offset d’autres constructeurs.
 

kba2_400_01

Genius 52UV: Marges importantes, grande satisfaction des clients.  Une faible gâche au démarrage, une haute productivité et une grande rentabilité, associées à la large gamme de supports d’impression qui peuvent être mis en œuvre sur la Genius 52UV, y compris des supports sortant de l’ordinaire, font de cette machine futuriste d’impression sans eau, une machine unique sur le marché. Voilà le résultat de l’analyse qui en faite par Stefan Scalet, Directeur Général de Druckstoff GmbH à Horw en Suisse. Stefan Scalet: „Comme partout, les marges sur les produits classiques d’impression Offset chutent aussi en Suisse. Nous voulions donc, chez Druckstoff, nous différencier sur le marché par des produits de pointe. Ainsi lorsqu’un donneur d’ordre souhaite faire imprimer un produit spécial, il trouve chez Druckstoff ce que les autres imprimeurs ne peuvent pas lui offrir. “

Depuis octobre de l’année dernière, une Genius 52UV tourne dans cette entreprise, permettant des impressions sur PVC, PET, Polycarbonate et même sur Bois. Et chaque jour arrivent de nouveaux défis ! Pouvant être des lenticulaires 3 D ou animés, mais aussi de nouveaux produits mis au point en collaboration avec des agences ou des revendeurs de la bureautique et la gastronomie. Avec les produits imprimés par Druckstoff, les clients aussi se différencient des autres entreprises sur le marché. Stefan Scalet, en plus de meilleures marges, se réjouit également de la grande satisfaction de ses clients : „Nous recevons même à nouveau des compliments de la part de nos clients ! Quels produits d’impression classique obtiennent ça aujourd’hui ?“

kba6_400

Sur la Rapida 75, Wolfram Zehnle, Responsable du centre de démonstrations, a réalisé des ennoblissements de la plus grande qualité. Il a d’abord imprimé, à l’aide d’une Rapida 75 - 5 couleurs + vernis, sur papier autocollant, des étiquettes du calendrier du Mondial du Foot en Afrique du sud. Au groupe d’impression n°5, il avait été associé une tôle d’emboutissage et un filet de découpe pour le prédécoupage des étiquettes. L’ennoblissement des étiquettes a ensuite été réalisé dans le groupe Vernis, permettant ainsi, en un seul passage, la réalisation complète de calendriers prêts à détacher. Les divers drapeaux imprimés sur les feuilles restantes n’avaient plus qu’à être collés sur les calendriers selon les équipes en jeu.
Les participants ont également été impressionnés par le changement de travail qui n’a demandé que 15 minutes, représentant le remplacement du papier par du papier photo brillant de 200g/m², le démontage des éléments de perforation, l’adaptation du 5ème groupe d’impression en Vernis partiel (y compris la mise en place d’un blanchet),  ainsi que le remplacement du vernis dans la tour de vernissage par un vernis haute brillance. Après cette importante transformation de la machine, un poster de qualité supérieure avec des effets mat/brillant a été réalisé en mode Drip-Off sur la Rapida 75.

Sur la Rapida 66 - 5 couleurs avec retournement, Anja Hagedorn a  mis en œuvre la production de 2 contrats à 2 couleurs Recto/3 couleurs Verso. Après l’impression d’une couverture de livre en Format 46 x 65 cm, un changement rapide a permis la réalisation d’un poster, découpable en cartes postales individuelles.

Avant le retournement, l’impression a été faite en noir et une couleur particulière, puis en Cyan, Magenta et Jaune après le retournement des feuilles dans les groupes d’impression. Anja Hagedorn a montré ensuite comment, selon le format de découpe, il était possible de faire entrer sur une seule feuille de la Rapida 66, 4 formats A4 DIN.   

La Genius 52UV, quant à elle, a commencé avec l’impression d’un plastique lenticulaire avec effet 3D, en quadrichromie et blanc couvrant. Antonio Morata, Directeur Marketing chez KBA-Metronic,  a illustré sur cette machine 2 changements de travaux. Pour chacun des travaux, les matériaux d’impression mis en œuvre étaient très coûteux : il a été produit un puzzle sur de I’invercoat 450 g/m2, puis pour finir, une impression sur du carton Chromolux revêtu Alu de 250 g/m2. Sur ces deux dernières productions réalisées en quadrichromie, s’est ensuivi dans le groupe de vernissage, la pose d‘une couche de vernis UV à haute brillance. Après une gâche au démarrage de seulement une dizaine de feuilles, la machine a donné une production commercialisable.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...