Congrés annuel des professionnels de la carte postale, du 2 au 4 Juin à Lille

L’Union Professionnelle de la Carte Postale tiendra congrès du 2 au 4 juin prochain à Lille, une occasion pour le secteur de dresser un bilan économique de son activité et de prendre la parole sur sa démarche en matière de développement durable.

Le 26 Septembre 1870, le carton postal signe la naissance officielle en France de la carte postale. Si les chiffres de 1910 (100 millions de cartes) et de 1914 (800 millions) sont loin, le marché reste encore porteur avec 330 millions de cartes ce qui représente un chiffre d’affaires de 410 millions d’euros.

On présente souvent la carte postale comme désuète en l’opposant aux SMS et autres e-cards jugés plus technologiques et donc plus tendance.

Si les Français ne sont pas les plus grands consommateurs de cartes en Europe (7 cartes en moyenne par habitant contre 55 en Grande-Bretagne ou aux Pays-Bas, 30 en Allemagne, ou encore 17 en Belgique), la carte reste cependant le moyen le plus utilisé (40 millions de cartes de vœux contre 11 millions de e-cards) et le plus investi émotionnellement par celui qui l’écrit et celui qui la reçoit.

Le Congrès 2010 fêtera les vingt ans de l’UPCP, et ce sera l’occasion pour la profession de revenir sur les actions entreprises depuis deux décennies, et d’annoncer les grandes lignes de l’étude économique demandée au cabinet GfK sur l’évolution du marché en 2009.

Ce congrès réunira la profession autour d’experts pour aborder les thèmes suivants : transmission et cession d’entreprises familiales avec le concours du Conseil Syndical du Notariat, l’optimisation des chaînes graphiques grâce au numérique par l’Ecole de l’Image, la LME avec la Confédération française du Commerce Interentreprise, et enfin les labels et certifications de la profession via la Fédération de l’Imprimerie et de la Communication graphique.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...