Hausses tarifaires à venir pour Flint Group dans les consommables d'imprimerie

Flint Group Print Media Europe a annoncé une augmentation générale des prix applicable au 1er juillet 2010 pour toutes ses catégories de produits.

La récession engendrée par le déstockage dans la chaîne d'approvisionnement et le manque de capacité de renouvellement dans un contexte de croissance de la demande globale en matières premières entraîne une augmentation des coûts de production de l'encre.

Au cours des six derniers mois, les prix de certaines matières premières ont augmenté de plus de 50 % et il n’y a aucun signe à court terme de renversement de cette tendance.

Par conséquent, des augmentations de prix des encres et de certains produits chimiques sont annoncées sur le marché : les encres Heatset vont augmenter de 0,25 €/kg, le noir Coldset de 0,15 €/kg, les couleurs Coldset de 0,25 €/kg, les encres Sheetfed (Offset Feuille) conventionnelles entre 5 % à 8 %, et certains produits chimiques entre 5 % à 8 % également.

"Nous sommes très conscients que l'industrie des arts graphiques est  confrontée en Europe à d'énorme pressions, non seulement dans la maîtrise totale de ses coûts, mais aussi en terme de réduction des tirages et de concurrence internationale", explique M. Nick Brannan, Vice-Président Gestion Produit, Flint Group Print Media Europe à GraphiLine. "Cependant, ces ruptures de stocks dans la chaîne d’approvisionnement ont un impact stupéfiant sur nos principales matières premières. Selon les estimations, la volatilité devrait perdurer, ainsi que la pression sur nos coûts dans un avenir envisageable."

Flint Group annonce avoir a oeuvré pour atténuer ces augmentations tarifaires, par des mesures de maîtrise des coûts, tout en s’efforçant d’informer sa clientèle de la spirale des coûts. Vu l’ampleur et l’étendue de la situation, Flint Group ne serait aujourd’hui plus en mesure d’absorber ces augmentations.

"Par ailleurs, nous devons maintenant prendre en considération la chute soudaine de l’Euro, qui va certainement impacter également nos coûts. Nous surveillons étroitement l’évolution de la situation et souhaitons maintenir un dialogue ouvert avec nos clients" conclut M. Brannan.


Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...