Précisions de CirclePrinters quant à son offre de reprise de l'imprimerie Brodard Graphique (77)

GraphiLine rediffuse in extenso, le communiqué de presse du groupe franco-nerlandais d'imprimerie.

"Le groupe CirclePrinters a été le seul à présenter une offre pour la reprise d’activité de la société Brodard Graphique. Cette offre, jugée inacceptable par plusieurs acteurs dans le dossier, mérite d’être expliquée objectivement.

Le groupe CirclePrinters a offert de reprendre 70 salariés et les actifs de la société pour un prix de 25 000€. De plus, le groupe s’engageait à prendre à son compte la dette relative au terrain (environ 1M€) et les mises en conformité environnementales nécessaires pour maintenir l’usine en exploitation (estimées à plus de 250 000€).

Contrairement à ce qui a été écrit, les rotatives grandes laizes (2 presses de 72 pages) n’ont pas une valeur de 30M€ chacune, puisqu’une machine neuve a une valeur de 8M€. De plus, elles ne sont pas incluses dans les actifs repris, car elles sont la propriété du crédit bailleur, tout comme plusieurs autres machines.

Le groupe CirclePrinters a fait son offre en toute connaissance de cause et en prenant en considération les risques associés à ce dossier, en particulier au niveau commercial, car après les différents rebondissements de ce dossier, la majorité des clients ont retiré leurs travaux pour les confier à d’autres imprimeurs.

 

Nous regrettons que notre offre ait été dénaturée par une communication pour le moins partielle et inexacte."

Le 6 juillet 2010 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...