Inquiétude sur l'avenir des Papeteries de Turckheim

L'avenir s'assombrit pour la papeterie alsacienne, l'un des derniers ilots survivants du groupe Matussière et Forest.

Suite à la liquidation de Matussière et Forest et à la reprise partielle de son usine de Turckheim (68) par des investisseurs locaux en Juin 2008 pour un redémarrage en Mars 2009, l'usine connait de grosses difficultés depuis janvier 2010, avec la hausse du prix des vieux papiers (sa matière première) et la baisse des prix de vente du papier journal (sa spécialité).

En chômage technique depuis 4 mois, période durant laquelle deux tentatives de diversification ont échoué, dans le papier ramette puis la pâte, il semble que la papeterie devrait redémarrer la semaine prochaine, pour produire de nouveau... du papier journal pourtant jugé peu rentable il y a peu.

Avec une clientèle à recréer - notamment sur la Grande-Bretagne et l'Inde - puisqu'il semble que les clients historiques de l'entreprise aient peu apprécié de na pas avoir été livrés de leurs commandes, il y a quelques mois.

Lire aussi : déclaration du Comité d'Entreprise de la Papeterie de Turckkeim
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...