Presse féminine - Be croque Envy

L'Union fait la force, une maxime qui se vérifie dans la presse féminine aussi.

La concurrence que se livrent actuellement les grands groupes de presse sur le segment des hebdos féminins de nouvelle génération est telle, que toutes les évolutions ou révolutions sont permises. Certains plutôt que de tomber au champ d'honneur préfèrent des retraites honorables. C'est la cas aujourd'hui pour Envy...

On vient ainsi d'apprendre que les groupes Lagardère et Marie-Claire viennent d'annoncer la fusion des magazines Be et Envy. 

Une fusion qui passe par la création d’une société commune d’édition détenue à 80 % par Lagardère Active et à 20 % par le groupe Marie Claire et qui assurera l’édition du magazine fusionné... Be. Exit donc pour Envy...

Cette société commune éditera également l’hebdomadaire Public.

Le management de la société sera sous la responsabilité de Bruno Lesouëf, Directeur Général des Publications Presse Magazine France de Lagardère Active.

Jean-Paul Lubot, Directeur Général délégué du groupe Marie Claire, assurera parallèlement ces mêmes fonctions de DG délégué au sein de la société commune,  en apportant son concours et son expertise au développement éditorial et marketing de Be.

Anne Bianchi sera la Directrice de rédaction du magazine fusionné Be. Oscar Beccera sera l’Editeur de Be et de Public. Nicolas Pigasse demeure le directeur de la rédaction de Public.
 
La régie publicitaire sera assurée par Lagardère Publicité.
 
Cette création d’activité commune prendra effet dès l’achèvement des procédures consultatives des représentants des personnels des deux groupes.
 
Bruno Lesouëf déclare : « Nous sommes heureux de la création de cette société commune avec notre partenaire historique, le groupe Marie Claire. Lagardère Active confirme ainsi la réussite de l’ouverture d’un nouveau marché sur la presse magazine en France, celui des hebdos féminins générationnels hauts de gamme. »
 
Jean-Paul Lubot déclare : « Nous nous réjouissons de cette alliance stratégique. Elle va permettre de conjuguer les forces et les savoir-faire de nos deux groupes  et d’accélérer notre développement sur le marché des hebdos féminins générationnels. Le groupe Marie Claire prend ainsi une position solide et durable sur  ce marché prometteur. »

magazine-feminin-be
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...