L'optimisation de la production Grand Format en ligne de mire pour Barbieri, PrintFactory et Roland DG

Four Pees exposera ses solutions d’automatisation et d’optimisation de la qualité pour le grand format associées aux spectrophotomètres de Barbieri et aux imprimantes de Roland DG, lors du salon Grafi+Sign 2010 de Courtrai, en Belgique.

Four Pees, distributeur exclusif pour le monde entier de la solution PrintFactory dédiée à la réalisation de banderoles et de signalétiques et à l’impression en très grand format, proposera le nouveau PrintFactory v4 en démonstration au Grafi+Sign 2010 de Courtrai (Belgique), du 12 au 14 septembre.

Suite de production complète, PrintFactory v4 couvre tous les aspects de l’impression grand format, de la saisie et la préparation des fichiers jusqu’à la sortie finale.

Four Pees montrera sur le stand 488 comment PrintFactory améliore la productivité et la qualité d'une production grand format et garantit des sorties cohérentes sur des imprimantes différentes.

Contrairement aux RIP de production ordinaires, la suite de production PrintFactory envoie aux imprimantes Roland un seul et unique fichier entièrement préparé, incorporant l’ensemble des données relatives au blanc, au vernis (brillant ou mat), aux tons directs, au gaufrage et à la découpe.

La productivité et la précision des imprimantes s’en trouvent ainsi notablement améliorées, de même que la qualité des imprimés. Sur le stand 488, on pourra voir la solution à l’œuvre sur les Roland VersaUV LEC-330, VersaArt RS 640 and VersaCAMM VS-640.

four-pees-impresson-grand-format

Le PrintFactory Spectro LFP est un spectrophotomètre capable de mesurer automatiquement la couleur de n’importe quel support : papiers, vinyles, textiles, cartons, panneaux plastiques, plaques de plâtre, bois, verre, pierre, carreaux de céramique, et bien d’autres encore.

Bâti sur la technologie Barbieri, le PrintFactory Spectro LFP analyse sans problème les matériaux lourds jusqu’à 20 mm d’épaisseur. Il mesure à la fois les valeurs spectrales et Lab sur des supports aussi bien opaques que transparents. L’ouverture de mesure peut être réglée sur 2 ou 6 mm. Grâce à cette ambivalence, il est possible de calculer la moyenne optique de la surface et de déterminer ainsi l’impression chromatique juste.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...