Mitterrand, pompier du photojournalisme à Perpignan

Le ministre de la culture était présent aujourd'hui au Festival Visa pour l'Image afin de détailler son plan d'action en matière de photojournalisme.

Un rapport sur le photojournalisme a été demandé à l’IGAC par Frédéric Mitterrand en janvier 2010 pour faire le point sur la situation économique et sociale d'une profession qui regroupe environ 2000 personnes.

La vitalité du photojournalisme reste en effet un enjeu majeur pour la liberté d'expression, le pluralisme et le droit d'information.

Dans le prolongement des orientations fixées à Arles le 4 juillet dernier, Frédéric Mitterrand a redit aussi sa volonté de voir le Ministère s’organiser de façon à mieux répondre l’ensemble des questions relatives à la photographie.

visapourlimage_illustration_dossier

Dans ce cadre, le ministre a présenté à Perpignan un plan d'action qui tient en 4 points et comprend : 

  • La création « d'un observatoire du photojournalisme » où se rencontreront autour d'une personnalité indépendante les organismes professionnels et syndicaux concernés par les évolutions du secteur. Avec l'appui des services du Ministère, il suivra les évolutions du secteur à partir de l'état des lieux établi par le cabinet Ithaque à la demande des rapporteurs de l'IGAC.
  • La volonté d'organiser la concertation entre les professionnels concernés par les conditions économiques et sociales de la profession de photojournaliste. Le Ministère a déjà encouragé une meilleure prise en charge de la couverture des journalistes intervenant sur des zones dangereuses. Cette nouvelle concertation s'attachera aux conditions d'attribution de la carte de presse, à la définition des agences de presse, à la détermination du salaire minimal des fournisseurs occasionnels de photographies, à la définition de règles sur le cumul d'activités et la cessions des droits.
  • Après la table ronde organisée le 1er septembre 2010 dans le cadre de Visa pour l'image, l'ouverture d'une concertation animée par le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) sur les sujets relatifs aux œuvres orphelines et aux droits réservés. Cette concertation doit permettre au Ministre de prendre sur ce sujet les décisions nécessaires l'hiver prochain et d’ouvrir le chantier législatif qui définira de nouvelles règles de diffusion et de valorisation simples, justes et efficaces.
  • Afin de poursuivre les actions engagées en direction de tous les publics, la 22e Semaine de la presse et des médias dans l 'école, organisée chaque année en mars et qui touche 4,5 millions d'élèves, aura pour thème en 2011 « le photojournalisme et l'illustration de presse ». 

A l'occasion de l'intervention du ministre, Jean-François Leroy, directeur-fondateur de Visa pour l’image, a appelé les photographes à «ne pas se laisser entraîner dans le piège de l'esthétisation de la photo» avec des logiciels de retouche d'images de type Photoshop.

On ignore si cette remarque s'adressait à la disparition organisée des "poignées d'amour" du président Sarkozy faites sur une photo de vacances diffusée dans la presse, toujours est-il que cette thématique fait beaucoup jaser dans la profession actuellement, tant le recours à ces outils "magiques" est devenu un réflexe... 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...