Bouleversement sur le marché européen de l'enveloppe

Tandis que le français GPV se restructure en hâte, le groupe Hamelin crée la surprise.

C'est par un communiqué de presse sybillin que le groupe papetier normand Hamelin, l'un des leaders français du secteur de l'enveloppe, a créé la surprise.

La société, très discrète par nature, a en effet annoncé jeudi la cession de son activité d'enveloppes au groupe suédois Bong Ljungdahl, dont elle deviendra le premier actionnaire.

La division enveloppes du groupe Hamelin est l'un des poids lourds européens du secteur, avec un chiffre d'affaires consolidé de 230 millions d'euros réalisé au travers de 13 sociétés présentes dans toute l'Europe : imprimerie Manuparis, Envel Europa, Excelsior Enveloppen, IPC, Logoprim, Sepieter, Pfluger Kuvert, Petersen Allpa, Surrey Envelopes, Venlop....

Au terme du rapprochement des deux société dont la dénomination sera Bong, la nouvelle entité se positionnera comme le leader européen du marché de l'enveloppe avec un chiffre d'affaires consolidé de près de 370 millions d'euros, pour 2400 collaborateurs.

Son président sera Anders Davidsson, Stéphane Hamelin et Eric Joan rejoignant son comité de direction.

 

bong_group_2010_400
 

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...