Optimiser la découpe de PLV et d'emballages par l'automatisation

EskoArtwork présente une table de découpe automatisée, la Kongsberg XP Auto.

Désormais dotée de dispositifs de chargement et de déchargement automatiques, celle-ci offrirait la plus forte capacité de transformation numérique actuellement disponible sur le marché.

Elle se destine à compléter une imprimante numérique grand format au sein d’un flux de production entièrement numérique de matériels PLV et de courts tirages d'emballages.
 
La XP Auto succède à la DCM 24 (Digital Converting Machine).

Le nouveau modèle est dérivé de la Kongsberg XP, la table de découpe de plus forte capacité de la société, conçue pour offrir une haute productivité en continu, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La configuration peut prendre en charge un large éventail de matériaux, des plaques rigides de haute densité travaillées à la fraise, jusqu’aux substrats souples, découpables à la lame. Le modèle XP44 Auto grand format peut accepter des dimensions de feuilles jusqu’à 2 310 x 3 600 mm.
 
« Avec l’apparition d’imprimantes numériques grand format plus rapides, on constate une forte demande de solutions automatiques de plus grande capacité pour les emballages imprimés et les matériels PLV », déclare Tom Erik Naess, CAM Product Manager d’EskoArtwork à GraphiLine « La XP Auto contribue à transformer les courts tirages d’emballages et de matériels PLV en autant de travaux rentables et à forte valeur ajoutée. Les utilisateurs peuvent à présent proposer à leurs clients des productions à la demande à flux tendu.»
 
Grâce à la manipulation automatique des supports, la XP se transforme en un système de façonnage totalement automatisé, pouvant opérer seul pendant de longues périodes.

table-découpe-kongsberg

Un fonctionnement prolongé sans opérateur est rendu notamment possible par l’étalonnage automatique de l’outillage et par un système de caméra qui assure un repérage précis de la découpe par rapport à l’impression. La XP Auto a par ailleurs la capacité exclusive de repérer les feuilles, côté imprimé tourné vers le bas, ce qui est des plus utiles pour la transformation du carton ondulé. Dans ce cas également, une caméra, située sous la table et mue par un servo-axe séparé, aligne les repères pendant que le panneau avance, de la pile de marge vers la zone de découpe.

 
« La Kongsberg XP Auto est optimisée pour les fabricants d’emballages et de matériels PLV désireux de traiter en production des séries jusqu’à 1 000 feuilles ou des matériaux jusqu’à un mètre de hauteur de pile », poursuit M. Naess. « Elle ne nécessite pas la présence constante d’un opérateur, ce qui engendre des économies considérables. Elle peut même poursuivre le travail seule pendant la nuit, le système d’alarme à distance se chargeant d’envoyer automatiquement un message à l’opérateur en cas d’arrêt imprévu. »
 
Le système se révèle particulièrement utile pour la production à bref délai de visuels PLV ou de petites quantités d’emballages personnalisés.

Par rapport aux systèmes de rainage et coupe conventionnels, il évite les longues attentes et les coûts importants liés à la fabrication des emporte-pièces. Une fonction de fraisage est disponible en option pour des matériaux tels que le MDF, le Forex, le Dibond et les panneaux acryliques.
 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...