L'imprimerie Déjà-GLMC (95) se place en procédure de sauvegarde

L'imprimerie francilienne se place sous la protection de la loi pour se restructurer.

Confrontée à de lourdes charges de structure sur un marché difficile, l'imprimerie francilienne Déjà-GLMC s'est placée sous le régime de sauvegarde, le 20 septembre dernier.

Cette procédure spécifique, qui s'inspire du droit américain (Chapter 11), est une procédure collective destinée à protéger les entreprises en difficulté, en suspendant le paiement de leurs dettes précédant l'ouverture de la procédure.

Dans ce cadre, les dettes de l'imprimerie seront donc gelées, l'imprimerie Déjà-GLMC, pourtant membre d'ImpriClub, n'ayant pas adhéré au service Primalig du groupement.

Durant la période de la sauvegarde, l'imprimerie devrait disposer de moyens largement suffisants pour se restructurer et réadapter son organisation à la taille du marché.

L'imprimerie Déjà-GLMC a réalisé un chiffre d'affaires de 14 millions d'euros pour 112 collaborateurs au 31 décembre 2009 et généré une perte nette de 490 000 euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Val-d'Oise
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise