Concentration de la presse québecoise

Une commission parlementaire sur la concentration de la presse s'est tenue la semaine dernière au Québec.

La Fédération Nationale des Communications réclamait notamment une loi sur l'information.

Les mouvements de propriété dans l'industrie des communications sont en effet considérables. Le conseil de la radiodiffusion et des communications ayant autorisé la propriété croisée des médias - une chaîne de télévision et un quotidien sur le même marché- Quebecor et Gesca se partagent quasiment seuls l'information.

Actuellement, Quebecor possède la première chaîne de télévision généraliste TVA en plus du Journal de Montréal et du Journal de Québec qui représentent 45 % du tirage des quotidiens francophones. Sans compter son impressionnante panoplie de magazines, d'hebdomadaires, de maisons d'édition et de sites internet. De son côté, Gesca (filiale de Power Corporation) réalise 52 % du tirage des quotidiens francophones au Québec avec La Presse, La Tribune, La Voix de l'Est, Le Nouvelliste, Le Droit, Le Quotidien, Le Soleil. Les 3 % du tirage des quotidiens francophones restants reviennent au Devoir, journal québecois indépendant qui juge la liberté de la presse plus que menacée.

Les multiples activités hors-presse des deux groupes lui font craindre pour la qualité de l'information diffusée.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...