Opcalia et Pôle Emploi signent une convention nationale afin de faciliter l'intégration en entreprise des demandeurs d'emploi

Pour faciliter l'intégration des demandeurs d'emploi, Opcalia et Pôle Emploi viennent de signer une convention nationale pour la mise en œuvre de la P.O.E. (Préparation Opérationnelle à l'Emploi).

Aux termes de cet accord, Opcalia et Pôle Emploi s'engagent à collaborer dans l'analyse des besoins des entreprises, identifier et financer les formations adaptées visant l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi et le recrutement de salariés formés dans les entreprises adhérentes à Opcalia.

Concernant l'analyse des besoins, Opcalia et Pôle emploi échangent sur leurs expertises et mutualisent leurs moyens pour identifier les recherches de compétences dans les entreprises et sur les territoires. Ils œuvrent, en lien avec des branches professionnelles mobilisées, à la conception d'une ingénierie collective pour apporter des réponses sur des métiers, des profils de compétences recherchés sur des territoires, des bassins d'emploi. Et ainsi construisent des solutions pour répondre à des difficultés de recrutement identifiées, connues dans tel secteur d'activité ou telle branche professionnelle adhérente à Opcalia.

Ils portent des projets ou expérimentations dans le cadre de campagnes spécifiques de recrutement (compétences rares ou en tension...) et repèrent sur le plan géographique au sein des territoires et des branches adhérentes au réseau Opcalia les entreprises susceptibles de recruter et d'être intéressées par le nouvel outil que représente la POE.

S'agissant de l'accompagnement des entreprises, Opcalia et Pôle emploi conseillent les entreprises pour définir le plan de formation professionnelle adapté aux compétences du demandeur d'emploi, au regard du poste pour lequel il est pressenti.

Une politique de qualité conjointe est mise en place par les deux organismes pour garantir le meilleur rapport qualité/prix dans le choix des OF en s'appuyant sur le retour d'expérience significatif dont dispose le réseau Opcalia au titre de son investissement sur la formation des bénéficiaires d'un CTP ou d'une CRP depuis maintenant deux ans.

Pour financer les actions de formation, Pôle Emploi et Opcalia conviennent de conditions de prise en charge définies par l'accord. L'une des conditions posées pour mettre en œuvre une POE vise le dépôt obligatoire d'une offre d'emploi auprès des services de Pôle Emploi.

Le parcours de formation est d'une durée maximale de 400 heures. Les actions peuvent être réalisées par un organisme de formation externe ou interne à l'entreprise. Pour la phase expérimentale de mise en œuvre de la convention, l'expertise du réseau Opcalia s'appuie sur un coût moyen national référence de 15 €/heure, tel qu'il est pratiqué et respecté sur les parcours de formation financés dans le cadre d'un CTP ou d'une CRP.

Cette approche permet ainsi une souplesse dans la construction spécifique et le montage financier des parcours de formation dans l'ensemble des régions et facilite le travail et la coopération entre les services de proximité des deux réseaux.

Le montant horaire de la prise en charge de Pôle emploi est dans tous les cas de 5 € (formation interne) à 8 € (formation externe). Opcalia cofinance le reliquat du coût des frais pédagogiques à hauteur de 5 € (interne) à 7 € (externe) en moyenne. L'OPCA prévoit de bonifier sa participation à 12€/heure pour les handicapés, et s'il le juge pertinent, mobilise et prend en compte une formation du tuteur mobilisé dans l'entreprise qui recrute et l'exercice de la fonction tutorale.

Commentant cette annonce, Yves Hinnekint, Directeur du réseau Opcalia, déclare : « Notre collaboration avec Pôle Emploi a été initiée il y a maintenant 2 ans avec la mise en œuvre des parcours de formation au bénéfice des signataires d'un CTP ou d'une CRP, et ceci, sur l'ensemble du territoire, DOM compris. Aujourd'hui, nous travaillons sur ces dispositifs de façon totalement concrète et opérationnelle. Cette convention sur la POE préfigure d'ailleurs une convention cadre nationale prochaine visant une collaboration plus étendue.
Nous inscrivons enfin notre action en perspective raisonnée avec un prochain appel à projet du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels qui traitera de la mise en œuvre de la POE ainsi que des problématiques de besoins de main d'œuvre qualifiée dans les branches professionnelles comme l'ont promu les partenaires sociaux au travers de l'A.N.I. »

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...