L'avenir s'assombrit pour les deux imprimeries Broschek

Aucun repreneur ne s'est fait connaître pour ces deux filiales du groupe allemand Schlott en redressement judiciaire.

L'avenir semble être bien sombre pour au moins deux unités du groupe allemand Schlott Gruppe, Broschek Tiefdruck et Broschek Service.

Jeudi dernier, le mandataire judiciaire du groupe, Siegfried Beck, a fait le déplacement dans le nord de l'Allemagne, dans la région de Hambourg, pour faire le point avec les collaborateurs des deux imprimeries, rachetée à la famille Broschek en 2002.

Le moins que l'on puisse dire est qu'il n'avait pas de bonnes nouvelles à annoncer, car il semble qu'aucun repremneur ne se soit fait connaître, ce qui pourrait entraîner une liquidation directe des deux unités.

Si l'imprimerie Broschek Tiefdruck met en oeuvre 6 rotatives hélio, l'imprimerie Broschek Service est quant à elle spécialisée dans la finition, notamment le brochage de magazines et journaux.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...