Le démantèlement de l'imprimerie Broschek a commencé

Une partie de ses rotatives d'imprimerie rachetée par un concurrent.

Le moins que l'on puisse dire est que la liquidation de l'imprimerie Broschek, l'une des filales du groupe d'imprimerie allemand Schlott, lui même en redressement judiciaire, semble s'effectuer au pas de charge.

Après le retrait, in-extremis d'une offre de reprise le 11 avril dernier, nous apprenons ainsi qu'une partie de ses rotatives d'imprimerie vient d'être reprise par le groupe Prinovis, lui même filiale de Bertelsmann.

Cette information, communiquée par le mandataire judiciaire du groupe Schlott, Siegfried Beck, précise ainsi que Prinovis rachète 2 rotatives KBA de 3,60m de laize ainsi que des installations pré-presse rattachées.

Ces deux rotatives devraient, selon Prinovis, lui permettre d'optimiser le fonctionnement de certains de ses sites d'imprimerie situés en Allemagne.

A noter que le montant de cette acquisition n'a pas été rendu public.

schlott-gruppe-bild-standort-broschek-rollenoffset-luebeck

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...