EFI lance une nouvelle imprimante UV numérique à technologie de séchage à LED froides

Conçue pour réduire spectaculairement le coût de possession global d'une imprimante sur toute sa durée de vie, la VUTEk GS3250lx fait appel à une technologie de séchage par diodes UV froides.

EFI annonce le lancement de l'imprimante jet d'encre UV numérique EFI VUTEk GS3250LX à sa gamme GS, une imprimante qui se caractérise par une technologie de séchage par diodes UV froides.

Les gains apportés par cette technologies seraient nombreux, en particulier en matière de coûts d'utilisation.

Par les gains de productivité qu'elle engendre, elle contribuerait en effet à rendre la production plus efficace que jamais. Elle n'émet pas de composés organiques volatils, utilise moins de consommables, diminue le gaspillage et a une consommation d'énergie réduite.

Pouvant en outre imprimer sur des matériaux recyclés et d'autres substrats sans gondolage ni chocs au niveau des têtes, elle permettrait à ses utilisateurs de satisfaire plus aisément leurs clients demandeurs d'une solution d'impression davantage respectueuse de l'environnement.

La VUTEk GS3250LX est présentée pour la première fois lors du salon Connect, le 12e congrès annuel des utilisateurs d'EFI, qui se tient au Wynn Las Vegas du 26 au 29 avril.
 
« Cette imprimante introduit une véritable révolution dans le domaine de l'impression jet d'encre à haute vitesse en très grand format », a déclaré Scott Schinlever, Senior Vice President et General Manager d'EFI VUTEk et Rastek à GraphiLine. « Elle repousse non seulement les limites de ce qui est possible en termes de substrats et d'applications, mais diminue aussi sensiblement le coût de possession global. D'où un potentiel de rentabilité supérieur pour ses propriétaires. La VUTEk GS3250LX est la digne héritière de la très demandée GS3200. Nous avons livré à ce jour 135 imprimantes GS3200, lesquelles ont imprimé plus de 100 millions de mètres carrés pour nos clients. Nous nous attendons à ce que la GS3250LX soit plus productive encore. »
    
L'association de la qualité d'image de la série GS et de la technologie LED permet à la VUTEk GS3250lx de produire des visuels PLV de haute définition dans une résolution de 1 000 dpi vrais et avec l'impression du blanc sur trois couches.

Le système à diodes fonctionne par allumage/extinction instantanés et demande moins d'entretien, ce qui rend l'imprimante plus longtemps disponible pour produire davantage de travaux plus rentables. Comme un préchauffage n'est pas nécessaire et que les ampoules à LED sont prévues pour durer aussi longtemps que l'imprimante, les utilisateurs consomment moins d'énergie et ont moins de frais d'équipement, ce qui contribue à réduire les charges d'exploitation globales.

L'éventail des substrats imprimables par la VUTEk GS3250LX a encore été étendu. Comme la chaleur infrarouge générée par un classique sécheur à lampe au mercure a été éliminée à 100 %, elle peut accepter, par exemple, les banderoles en polyéthylène et certains supports cartons/ondulés. De plus, la technologie innovante de polymérisation de l'encre se traduit par une adhérence élevée, ce qui permet de réduire les coûts de matériaux en utilisant des substrats moins onéreux tels que du styrène plus mince et d'autres matériaux en bobine.
 
Nick Olson, propriétaire de l'imprimerie PVS In-Store Graphics, voit déjà tout le bénéfice qu'il peut tirer de sa nouvelle VUTEk GS3250LX. « Nous avons pu imprimer sur un choix de matériaux beaucoup plus large qu'auparavant, ce qui nous ouvre de nouveaux débouchés auxquels nous ne pouvions songer jusqu'ici. La nouvelle technologie de séchage à diodes froides présente également des avantages tout aussi importants. Par exemple, vu la température de polymérisation beaucoup plus basse, nous avons pu employer des feuilles de styrène moins épaisses, qui coûtent la moitié du prix de celles que nous commandions auparavant. »

vutek_400
Grâce à la haute vitesse d'approvisionnement en continu de la VUTEk GS3250LX, les utilisateurs peuvent aussi accepter davantage de travaux et réduire leurs délais de livraison. À raison de moins de cinq secondes entre deux panneaux, il est possible d'en produire jusqu'à 55 par heure (dimensions 1,2 m x 2,4 m). Contrairement aux modèles concurrents, une barre d'alignement aligne chaque panneau avec précision, ce qui contribue à un positionnement extrêmement constant de l'image sans réglage. Moyennant l'ajout d'un dispositif de manipulation automatisée des supports VUTEk MediaMaster, il est ainsi possible de traiter de grands volumes à haute vitesse sans chargement manuel. 
 
Comme ses utilisateurs ne manqueront pas de le constater, le nouveau logiciel améliore les performances globales de l'imprimante et en simplifie l'utilisation. Par exemple, la fonctionnalité de files d'attente multiples, disponible au niveau de l'interface utilisateur, permet d'imprimer plusieurs travaux en même temps. Des informations d'audit peuvent aussi être obtenues sur chaque travail (heure et durée d'impression, consommation de supports, consommation d'encre) via une communication bidirectionnelle entre le RIP Fieryâ XF et le système VUTEk.

Le RIP Fiery XF 4.5 a été amélioré en termes de stabilité des couleurs et de performances et il permet un déploiement plus aisé des travaux. Les utilisateurs peuvent aussi optimiser leurs processus opérationnels et maximiser leur potentiel de profit par une intégration transparente avec les solutions de webimpression et d'information de gestion (MIS) d'EFI via la connectivité JDF native. La maintenance est simplifiée du fait de la réduction du nombre de pièces mécaniques et aussi parce le logiciel fournit les informations qui facilitent le dépannage et diminuent le risque d'erreurs.
 
A noter que les utilisateurs actuels d'une imprimante EFI VUTEk GS3200 pourront bénéficier des avantages de cette technologie, au travers d'une future mise à niveau.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...