Graphitec 2011 - les flyers créés, imprimés en offset et façonnés sur le salon font un tabac

PrintFlux et Presstek ont créé l'évènement en proposant un flux Web to Print pleinement opérationnel sur le salon Graphitec.

Composer son flyer carte de correspondance en ligne, le voir imprimer en offset puis assister à sa découpe avant de pouvoir partir avec 100 exemplaires, moins d'une heure après, tel était l'enjeu de la démarche mise en oeuvre sur Graphitec entre PrintFlux, le leader des solutions Web to Print et Presstek, le constructeur américain de presses offset numérique DI.

A voir l'affluence qui a régné pendant 4 jours sur les stands des deux exposants, nul doute que cette démarche d'offset à la demande a largement intéressé les visiteurs, leur démontrant par l'exemple toutes les possibilités désormais réalisables dans ce domaine.

Créer son flyer en ligne avec PrintFlux

Les visiteurs de Graphitec ont pu, tout au long du salon, créer leur flyer carte de correpondance sur le stand PrintFlux, à partir d'une borne mise à leur disposition.

En quelques minutes seulement et à partir des maquettes à disposition en ligne, cette étape permettait de découvrir de façon très concrète le concept de "do it yourself marketing", qui consiste pour un utilisateur à personnaliser un template qui devient in fine, "sa propre création".

exemple_declinaison_flyer_personnalisable_400 

Exemple de flyers créés lors du salon Graphitec, certains noms ayant été floutés
pour des questions bien compréhensibles... Une maquette en ligne permet d'obtenir
des milliers de déclinaisons possibles, en jouant avec le texte,
les polices, les couleurs de fond et la banque d'images...

Ce type de démarche, utilisé avec succès par des imprimeurs équipés de PrintFlux, permet par exemple à des agences immobilières de créer en quelques minutes à peine, sur une boutique en ligne, leurs flyers de petites annonces, flyers intégrant aussi bien les photos des biens, que leur description, démultipliant leurs commandes de flyers annuelles, par un processus de mise en oeuvre simplifié de chaque opération supprimant de facto les intermédiaires.

Dans ce sens, les modèles proposés sur Graphitec intégraient les dernières technologies PrintFlux :

  • personnalisation des textes
  • personnalisation des polices
  • création automatique de QR codes ou codes 3D
  • personnalisation des couleurs de fond du document
  • choix d'images à partir d'une photothèques intégrée à PrintFlux

Au final, les maquettes proposées, déclinables en milliers de personnalisations possibles, ont suscité un véritable enthousiasme, voire un certain rush des visiteurs !

Impression en offset à la demande

Après avoir validé leur BàT en ligne sur le stand PrintFlux, les visiteurs étaient amenés à se diriger vers le stand Presstek afin d'assister aux opérations d'imposition automatique (8 poses) avec le back office de production PrintFlux MIS, puis au calage de la presse offset Presstek 52DI et à l'impression de 100 feuilles.

calage_presse_52_di_presstek_400

Calage d'une planche de flyers créée quelques instants auparavant
avec le back office de production PrintFlux MIS. Dans quelques minutes,
les presse offset numérique Presstek 52DI
aura roulé ls 100 feuilles nécessaires.  

Une étape extrêmement rapide qui démontrait toute la pertinence de la technologie d'impression offset numérique Presstek DI. Une technologie respectueuse de l'environnement (offset waterless), particulièrement bien placée sur les tirages allant de 200 à 20 000 ex et qui justifie pleinement le concept d'offset à la demande.

Après un temps de séchage indispensable, les feuilles étaient amenées sur le stand AJ Plus afin d'être découpées avec un système Aerocut de chez Morgana.

Des flyers offset créés, imprimés en offset puis façonnés, le tout en 1H00 : les lignes bougent décidément très vite dans les industries graphiques et l'imprimerie...

dcoupe_planche_printflux_400

Découpe d'une planche 8 poses avec un système de chez Morgana.
L'offset à la demande est bien une réalité, avec PrintFlux et Presstek !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...