Eco-Emballages lance une expérimentation sur l'extension du tri des emballages en plastique

5 millions de français vont voir leurs démarches de tri largement simplifiées.

Chaque année, plus d’un million de tonnes d’emballages en plastique sont mises sur le marché et seules 230 000 tonnes sont recyclées.

Leur taux de recyclage était de 22,5% en 2010 et de 51% si on ne considère que les bouteilles et les flacons, un taux supérieur aux objectifs imposés par la règlementation européenne mais toutefois insatisfaisant.

Depuis 1997, le gisement des emballages en plastique mis sur le marché a augmenté de 20%, qui met en exergue le paradoxe du matériau plastique : s’il possède des propriétés qui sont en adéquation avec les attentes des consommateurs en matière d’emballage, il est aussi un des symboles de la société de consommation, et représente un véritable enjeu de société du fait de la pollution qu’il peut générer.

bouteille_plastique_400

Dans ce contexte, Eco-Emballages a décidé d’agir d’un bout à l’autre de la chaîne du tri et du recyclage pour diminuer l’impact environnemental de ces emballages avec comme objectif à terme de permettre aux particuliers de mettre tous leurs emballages en plastique dans le bac de tri.

Cette volonté nécessite :

  • en amont, d'inciter les entreprises à réduire à la source leurs emballages et à améliorer la recyclabilité de leurs emballages ;
  • en aval, à capter d’autres emballages et en augmenter le recyclage des emballages en plastique.

Cette démarche débutera dès 2012 avec une opération pilote qui concerne 5 millions de Français, soit 80 collectivités. Des Français qui pourront à cette occasion déposer dans leur bac de recyclage, tous les emballages ménagers en plastique (pot de yaourt, la barquette de fruits, le sachet de produit congelé…), ce qui représente une simplification majeure du geste de tri et une véritable révolution au quotidien !

Selon l'éco-organisme, cette première étape devrait durer 3 ans qui devrait permettre de valider le procédé avant de l'étendre à l'ensemble du territoire national.

En améliorant le tri des bouteilles et flacons de façon à recycler 2 bouteilles sur 3, c’est un potentiel de 260 000 tonnes d’emballages en plastique qui peut être recyclé. En développant le recyclage des autres emballages en plastique, on pourrait recycler 140 000 tonnes supplémentaires.

Au final, l’extension des consignes de tri laisse entrevoir la possibilité de doubler le taux de recyclage des emballages en plastique pour atteindre 40%. Ceci correspondrait à terme à une augmentation de l’ordre de 3,5 % à 5% du taux global de recyclage des emballages ménagers (tous matériaux confondus).

Le recyclage des emballages plastiques représente un enjeu considérable à la fois économique et environnemental, pour tous les acteurs de la chaîne de tri.

Depuis 1994, les entreprises se sont engagées à réduire l’impact environnemental des emballages : le poids des bouteilles en plastique a ainsi diminué de 23%.

Afin d'aller plus loin et de renforcer les démarches de prévention, le tarif du Point Vert change dès 2012 : un système de bonus/malus sera appliqué et le tarif majoré pour tous les emballages qui perturbent le recyclage. En parallèle, un appel à projets sur l’éco-conception des emballages en plastique a été lancé pour accélérer les innovations dans ce domaine ainsi qu'un second pour accompagner le développement de nouvelles solutions industrielles de recyclage des nouvelles résines collectées. 9 projets industriels seraient d'ailleurs déjà prêts dans ce domaine.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...