Nouvelles formations pour la rentrée de Grenoble INP-Pagora

Cette année universitaire 2011-2012 démarre avec quelques nouveautés.

Deux personnes en activité - un imprimeur, 38 ans, et un papetier, 25 ans, tous deux titulaires d'un BTS - intègrent la 2e année du cursus ingénieur en contrat de professionnalisation, via la filière Fontanet (DUT+3).

Ce modèle de Grenoble INP permet à d'autres types de public d'accéder au diplôme d'ingénieur. "Il permet à notre école de remplir une mission de formation continue diplômante au service des professions qui nous soutiennent", explique Bernard Pineaux, directeur de Grenoble INP-Pagora. "En outre, sur le plan pédagogique, ce mélange de publics (jeunes étudiants et "professionnels étudiants") bénéficie à tous".

grenoble_inp_pagora_2011_400
Neuf étudiants ont fait leur rentrée dans la toute nouvelle licence professionnelle 'Ingénierie de la Communication Imprimée Industrielle Européenne' issue de la collaboration entre Grenoble INP-Pagora et le Lycée Baggio de Lille. "Avec cette nouvelle formation", précise le directeur de l'école, "nous proposons une licence complémentaire à la licence 'Flux numériques, édition & production d'imprimés', très adaptée aux besoins des PME qui composent en grande partie le secteur de la communication imprimée. Cette création s'inscrit dans notre politique de partenariat avec d'autres établissements de formation auxquels Grenoble INP-Pagora apporte son expertise universitaire".
 
Enfin, outre l'intégration d'étudiants venus de Suède, Brésil et Inde dans son cursus ingénieur, Grenoble INP-Pagora confirme son orientation internationale en accueillant des étudiants indien, grec, ukrainien et français dans son Post Master 'Bioraffinerie : bioénergie, bioproduits & biomatériaux', où les cours seront donnés en anglais. "Notre école est la première à proposer une filière de formation diplômante spécialisée dans la bioraffinerie à base de cellulose et les procédés associés", souligne Bernard Pineaux. "Anticipant les besoins sociétaux en termes de produits recyclables issus de matériaux renouvelables, elle s'appuie sur un socle de recherche scientifique innovante pratiquée depuis des années par son laboratoire (LGP2). Avec ce Post Master, Grenoble INP-Pagora confirme qu'elle est l'école de la valorisation de la biomasse végétale".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...