Coup de théâtre dans la reprise des imprimeries CirclePrinters France

L'audience d'hier du tribunal de commerce de Meaux a réservé une surprise de dernière minute.

Hier avait lieu l'audience du Tribunal de Commerce de Meaux qui devait statuer sur le nom des repreneurs des 3 imprimeries françaises du groupe néerlandais, Mary sur Marne, Pontault-Combault et Corbeil-Essonnes.

Pour l'imprimerie de Mary sur Marne, deux repreneurs étaient initialement en lice, les groupes Sego (95) et H2D (59). Or, la veille, le groupe Sego a décidé de retirer son offre, son projet d'organisation en 4 cycles par rapport aux 5 actuels, n'ayant pas recueilli l'agrément des salariés du site...

Dans ce contexte, c'est donc le groupe nordiste H2D, dirigé par Dominique Donghi - l'ancien patron de l'usine de Mary sur Marne du temps de Quebecor - qui a donc été désigné par le Tribunal de Commerce. 251 emplois sur les 460 que compte l'usine sont donc sauvés et l’exploitation des trois rotatives hélio, de deux rotatives offset 16 pages, de deux 48 pages et d’une 32 pages maintenue.

L'usine de brochage Graphic Brochage de Pontault-Combault et 50% de BHR sont quant à elles reprises par la société Brofasud qui gardera 188 salariés sur 260.

Pour ce qui concerne Hélio Corbeil enfin, site qui n'a fait l'objet d'aucun projet de reprise (116 emplois), le Tribunal de Commerce a donné un délai de 20 jours aux salariés de l'usine essonnienne pour présenter leur dossier de reprise via une coopérative ouvrière de production.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...