Hélio Corbeil (91) - les salariés ont 2 mois pour trouver plus d'argent

Nouveau délai accordé aux salariés de l'imprimerie Hélio Corbeil.

C'est hier soir que la décision du Tribunal de Commerce de Meaux est tombée, dans le projet de reprise de l'imprimerie Hélio Corbeil par ses salariés, sous forme de coopérative ouvrière.

Les salariés proposaient 200 000 euros pour reprendre l'usine : les juges ont estimé la somme insuffisante et ont accordé un nouveau délai de 2 mois pour leur permettre de trouver les fonds.

Spécialisée dans l'impression hélio notamment de magazines, l'imprimerie Hélio Corbeil, qui appartenait initialement au groupe Hachette, a été reprise par le groupe d'imprimerie Quebecor France en 2001, racheté lui même par un fonds d'investissement néerlandais pour créer la société CirclePrinters France il y a 3 ans .

Placée en liquidation judiciaire le 6 octobre dernier, la société a vu ses différentes unités de productions reprises récemment, à l'exception de l'imprimerie Hélio Corbeil. Dans ce contexte, ses salariés se battent aujourd'hui pour reprendre leur usine sous forme de scop.

Un dossier hautement sensible sous deux aspects :

  • le site de Corbeil met en oeuvre 2 rotatives hélio, anciennes certes, mais bien pratiques sur un marché français en déficit chronique de capacités de production hélio
  • le principal cllient de l'usine, la Socpresse (Le Figaro) appartient à Serge Dassault, qui n'est  que le sénateur maire de... Corbeil Essonnes !
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...