Papier : la baisse des prix plus qu’illusoire (suite)

Les imprimeurs se plaignent d’augmentation du papier qui, globalisées, ont pu dépasser 15 % en 2000.

Que dire alors des distributeurs qui, à leur tour, déclarent subir de plein fouet l’explosion tarifaire des transports routiers en général et de la messagerie en particulier ? Cette hausse a dépassé 20 % l’année dernière.

Compte tenu que la définition principale d’un distributeur de papier est le service et que le transport représente en général son deuxième poste de dépenses ; compte tenu également que la concentration du secteur des transports pourrait bientôt limiter toute possibilité de négociation et que le prix du papier vendu sur stock a baissé de 5,2 % entre 1996 et 2000, il est à craindre que de nouvelles augmentations des prestations des distributeurs soient répercutées aux acheteurs de papier dans les prochains mois.

Qui parlait de baisse prochaine du papier ?

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...