Le laboratoire LGP2 impliqué dans EncuPack

La promotion de l'offset UV en ligne de mire.

En dépit de ses atouts, en particulier des rejets polluants moindres dans l'atmosphère et la possibilité d'imprimer des supports non poreux, notamment le métal et le plastique, la technologie offset UV ne rencontre pas une large adhésion auprès des imprimeurs qui connaissent mal cette technologie, ses bonnes pratiques ou qui disent être rebutés par les problèmes d'impression liés à l'UV. Dans ce contexte, le programme EncuPack, pour Energy Curable Printing, a été développé, qui vise à développer et promouvoir l'usage de cette technologie (encre et séchage), sachant que ce programme bénéficie du soutien du programme européen Eurostars qui promeut les projets R&D portés par des PME innovantes. Différents acteurs de la filière se sont associés à ce programme. Notamment les sociétés Sinapse Print Simulators (France) et MetaPrint (Estonie) ainsi que le Laboratoire LGP2 de Grenoble INP-Pagora, dans l'objectif de développer un simulateur de formation et un système d’aide au diagnostic des pannes. En outre, plusieurs industriels utilisant la technologie UV, à savoir les sociétés Felix Böttcher, IST-Metz, KBA MetaPrint et Zeller & Gmelin en Allemagne, UPM-Kymmene en Finlande ont rejoint EncuPack afin d’apporter leur expertise spécifique et de vérifier le caractère réaliste et applicable des résultats du projet qui seront disponibles en 2014.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...