Liquidation de l'imprimerie Jean Decoster - le Conseil Régional du Nord prend position

La campagne électorale actuelle est-elle étrangère à cela ?

Alors que les salariés de l'imprimerie nordiqte Jean Decoster, en liquidation, ont publié une lettre ouverte aux 10 candidats à l'élection présidentielle, le Conseil Régional du Nord vient de prendre position.

Ce par le biais de son président de la commission développement économique, le communiste  Bertrand Péricaud, qui a dénoncé, dans un communiqué de presse, l'attitude de l'imprimerie à l'égard de ses salariés.

Bertrand Péricaud écrit ainsi : "Le comportement de la direction de l'imprimerie Deocster – entreprise placée en liquidation judiciaire – relève d'un mépris à l'égard des syndicalistes qui revendiquent en premier lieu, l'instauration d'un dialogue social à la hauteur de la situation. La qualité d'un décideur économique se mesure aussi par sa capacité à assumer sa responsabilité sociale, ajoute-t-il. Dans ce domaine, la posture de la direction générale semble relever d'une époque révolue. Les revendications émises par les acteurs syndicaux doivent impérativement aujourd'hui faire bouger le dogmatisme patronal incarné par la famille Decoster. Dans cette configuration, le conseil régional est disposé pour ouvrir les conditions d'une véritable négociation en capacité de dépasser la conflictualité négative actuelle."

Unité dédiée à l'impression sur rotatives offset labeur, l'imprimerie Jean Decoster employait 80 salariés.

Des salariés qui demandent des indemnités extra-légales de départ.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...