Dernière minute : la Société du Louvre se désengage du secteur de l'imprimerie au profit du Groupe Morault

La rumeur courait depuis quelques semaines déjà : la Société du Louvre, holding financière de la famille Taittinger (hôtellerie, luxe, imprimerie et chauffage) vient de confirmer la cession de son pôle imprimerie (les Imprimeries Champenoises - Reims) au groupe normand Morault.

Ce recentrage d'activité était attendu des analystes qui cernaient difficilement les synergies entre les pôles industriel et luxe du groupe. Dans cette optique, tous les projecteurs se braquent sur la société Deville désormais bien isolée. Les Imprimeries Champenoises, groupe spécialisé dans l'impression offset feuille (Châlons) et rotative (Reims) ont réalisé un chiffre d'affaires de 70 millions de francs sur l'année 2000, pour un résultat de 2,2 millions de francs, en très forte augmentation par rapport à 1999. Pour François Terren, Directeur Financier de la Société du Louvre, "le pôle imprimerie en difficulté jusqu'en 1999 a fortement redressé sa situation en 2000. L'adosser à un partenaire industriel du secteur lui permettra désormais de mener sa rénovation à terme". Dans ce sens, la société a reçu des fonds propres supplémentaires avant cession afin de faciliter la conduite d'un plan d'investissement ambitieux. Pour le groupe Morault qui possède déjà 9 imprimeries, cette acquisition permet de développer son activité sur une zone géographique dont elle était absente, la région Champagne-Ardennes, et de compléter son outil industriel.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...