Passage réussi au numérique pour l'imprimerie Pays (69)

A la Une de l'actualité de l'imprimerie et des industries graphiques sur GraphiLine, l'imprimerie lyonnaise Pays, qui a su diversifier son parc machine avec succès, dans le cadre de sa stratégie web to print.

Pour l'imprimerie lyonnaise Pays, une imprimerie familiale basée à Oullins et traditionnellement organisée autour des technologies de production offset, l'adoption d'une presse d'impression numérique d'un point de vue technique et commercial, n'aura finalement été qu'une étape rapidement digérée.

Tout démarre en 2009. Confrontée à l'évolution des attentes de ses clients, l'entreprise dirigée par Gisèle et Marcel Pays décide de passer au web to print en optant pour la solution PrintFlux.

"En 2009" commente Marcel Pays, "nous avons décidé d'engager l'imprimerie dans une démarche de web to print pour anticiper les attentes des donneurs d'ordres. Positionnée sur les travaux de villes et les imprimés commerciaux, notre entreprise n'avait rien à offrir de plus qu'une autre société. Le web to print nous a permis de nous différencier, de fidéliser nos clients, en particulier des sociétés qui ne nous passaient des commandes de façon irrégulière. En mettant à leur disposition un site de commande en ligne sécurisé, accessible 24h00 sur 24, nous avons simplifié leur accès à nos services tout en réduisant le temps global de production. En bref, un meilleur service, plus rapide !".

La mise en place de cette stratégie constitue une véritable rupture pour la société lyonnaise, qui apprend alors à commercialiser un service à haute valeur ajoutée, très attendu par les donneurs d'ordres. Un service qui optimise le temps global de réalisation des imprimés mais qui pouvait encore s'optimiser au niveau de la production.

"La mise en place de notre stratégie web to print nous a rapidement conduit à réfléchir à la globalité de notre flux de commandes web" poursuit Marcel Pays. "Ce qui nous a logiquement amené à envisager l'acquisition d'une presse numérique. Le web to print nous permettait d'optimiser le flux de prise de commandes. L'objectif devenait alors de fluidifier l'aval".

L'industriel réalise alors une étude des différentes presses disponibles sur le marché.

"Un examen des différentes presses numériques nous a conduit à opter pour une Konica 6500. Cette presse de production offrait en effet un rendu très proche de l'offset et les différents test présentés à nos clients furent très bien reçus".

Sitôt l'investissement réalisé, une partie de la production de l'imprimerie est basculée en numérique, les haut volumes et les commandes de très haute qualités restant confiées à l'offset. Pour Marcel Pays, l'intégration tant technique que commerciale de cette technologie s'est déroulée de façon extrèmement rapide.

"Aussitôt formés, nos opérateurs ont pu gérer un flux web to print totalement intégré, ce qui leur a dégagé du temps pour travailler sur des dossiers traditionnels en offset. Nous avons ainsi pu capter plus de commandes courantes en apportant un service à haute valeur ajoutée à nos clients, tout en accordant plus de temps aux commandes plus complexes, et ce, à périmètre humain équivalent" conclut-il.

Un succès qui démontre que la mise en place d'une stratégie de différenciation par l'offre de service, n'est pas forcément réservée qu'à de grosses structures, mais peut également être conduite par une PME entreprenante. 

A exemple à méditer

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...