Interview - Canon se met en avant sur Viscom (1/2)

En direct de Viscom 2012, Le tandem Océ-Canon se met en avant auprès des professionnels de la communication visuelle et de la signalétique

Pierre-Olivier Esteban, directeur marketing Océ France Graphic Arts, fait le tour des nouveautés en termes de matériel et consommables.

GraphiLine - Vous avez ici un stand avec différentes nouveautés ; quelle est l’actualité de Canon Océ sur ce Viscom 2012 ?


Pierre-Olivier Esteban, Océ France - Le premier point est la manière dont on se présente sur le marché : Océ fait partie du groupe Canon depuis environ deux ans, et aujourd’hui la communication sur des événements communs réalisés par Canon et OCE en France se font sous la marque Canon, 33ème marque mondiale.

L’ensemble de l’offre présentée sur Viscom est donc destiné au marché de la communication visuelle plutôt grand format, que ce soit sur support souple, support rigide ou communication par l’objet.

Nos nouveautés s’articulent autour de quatre éléments :

Le premier, l’impression sur support souple, est le lancement de nouvelles gammes d’impression Canon, des modèles dits « arts graphiques » ou IPF. Ces imprimantes imagePROGRAF, qui sont déclinés en 24 pouces, 44 pouces, 60 pouces, ont maintenant une caractéristique commune à toutes et qui est une encre commune à l’ensemble des systèmes d’impression, l’encre Lucia EX.

GL - Ce qui permet d’avoir le même rendu quel que soit le format d’impression…

POE - Absolument. Même rendu, même qualité, quelles que soient les applications que l’on souhaite traiter, quelles que soient les laizes…Tout cela se décline sur plusieurs types de machines, en 8 et en 12 couleurs puisque ce sont les caractéristiques de ces machines arts graphiques.

Ces machines ont également en commun une nouveauté : la possibilité d’y adjoindre un sprectrophotomètre que l’on va mettre sur un système d’impression et qui permettra ensuite de gérer tous les paramètres pour étalonner l’ensemble des machines du parc. Il n’y a donc pas besoin de mettre un sprectrophotomètre par système d’impression : on peut travailler avec une seule machine et un sprectrophotomètre, et ensuite récupérer les paramètres pour les décliner sur les autres.


=> Deuxième partie de l’interview de Pierre-Olivier Esteban, Canon-Océ France (2/2)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...