Interview - Trois questions à Marc Calliot, Directeur Marketing France chez Xerox (3/3)

Au plus près des tendances du marché, Xerox fait évoluer ses produits et l’offre globale pour les clients du secteur

Troisième partie de l’interview de Marc Calliot

Comment se décline la stratégie de Xerox aujourd’hui, au niveau de trois segments, trois démarches ? le noir et blanc, par exemple ?

MC – Concernant le noir et blanc, je vais reprendre ce qui se dit dans les meilleurs ouvrages marketing, c’est culture intensive, lutte concurrentielle, élargissement des parts de marché. 

  • Culture intensive, cela signifie défendre et développer notre patrimoine dans le noir et blanc, où nous avons une position plus que majoritaire : nous allons sortir la Nuvera EA4 en en 157 et 314 pages / minute. 
  • Elargissement de nos part de marché c’est accroître le scope fonctionnel de nos machines pour aller chercher de nouvelles applications, notamment dans le trans promotionnel, dans la photo, dans le packaging ou dans le book publishing. 
  • Enfin, lutte concurrentielle, c’est notamment la sortie de la Xerox 770, qui est une solution de production couleur d’entrée de gamme qui nous a permis de redorer notre blason dans ce segment et de retrouver la première place en parts de marché à l’issue du premier semestre. 

Comment s’intègrent aujourd’hui les technologies d’impression Xerox dans l’offre globale de service ?

MC - Dans l’offre de service globale, vous avez deux offres qui sont majeures dans les offres développées par Xerox : 

  • la première, c’est la gestion pour un client de son parc d’impression décentralisée ;
  • la deuxième, c’est la gestion pour un client de son centre de reprographie ou de son centre d’éditique. 

Et bien évidemment, lorsque vous êtes dans ces deux problématiques-là, vous avez l’intégration systématique soit d’imprimantes ou de multi-fonctions d’environnement Office, soit pour la deuxième offre de solutions de production noir et blanc ou couleur continue ou de page à page. Nous avons donc une intégration systématique de nos technologies dans nos business services.

=> Retour à la seconde partie de l'interview (2/3)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...